EasyJet ouvre une base avec trois avions pour développer son offre au départ de Bordeaux

TRANSPORT En implantant une base, EasyJet renforce son offre au départ de Bordeaux et, est en mesure d’offrir 400.000 sièges supplémentaires cet été. Elle dessert maintenant 31 destinations depuis la capitale girondine, dont 14 exclusives…

Elsa Provenzano

— 

Easyjet a fêté en grande pompe l'inauguration de sa base à Bordeaux, la sixième en France.
Easyjet a fêté en grande pompe l'inauguration de sa base à Bordeaux, la sixième en France. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Présente depuis 2006 sur l’aéroport de Bordeaux, la compagnie EasyJet veut accélérer son développement dans la région, en implantant une base avec trois avions Airbus A320.
  • Cette implantation qui s’accompagne du lancement prochain de 9 nouvelles destinations, va se traduire par une plus grande variété d’horaires, notamment le matin.
  • ​La compagnie possède presque 30 % des parts de marché sur l’aéroport bordelais.

Arrivée en 2006 à Bordeaux, la compagnie EasyJet représente aujourd’hui presque 30 % des parts de marché de l'aéroport de Mérignac. En 2017, elle a augmenté son trafic de 11.5 %, transportant 1.767.000 passagers et elle ne compte pas s’arrêter là.

>> A lire aussi : Aéroport de Bordeaux: Ce mercredi, top départ de chantiers en série pour faire face à l’essor du trafic

Pour preuve l’inauguration ce mercredi d’une base Easyjet, sur laquelle s’implante trois Airbus A320 et qui engendre aussi la création de 110 emplois de personnel navigant. Des bureaux ont été construits en dur sur le site de l’aéroport pour accueillir ces nouveaux effectifs qui seront basés à Bordeaux.

110 emplois de personnel navigant sont crées avec l'installation de la base.
110 emplois de personnel navigant sont crées avec l'installation de la base. - E.Provenzano / 20 Minutes

400.000 sièges supplémentaires pour la saison estivale

« Cette base va permettre de mettre en place une plus grande variété d’horaires, notamment le matin car la clientèle d’affaires représente 20 % de nos passagers », a déclaré François Bacchetta, directeur de EasyJet pour la France. Le choix des destinations s’élargit aussi en 2018 avec des vols directs à partir de ce printemps vers Londres Southens, Ibiza, Luxembourg, Héraklion, Faro, Catane, Bastia, Tel-Aviv et Rhodes. La compagnie estime qu’elle sera en mesure d’offrir 400.000 sièges supplémentaires cet été. Elle dessert 31 destinations depuis la capitale girondine, dont 14 exclusives. « On veut développer la connectivité européenne de Bordeaux et la mettre au centre de l’Europe », assure François Bacchetta.

>> A lire aussi : Bordeaux: Sept nouvelles destinations Easyjet au départ de Mérignac en 2018

Le président de l’aéroport Pascal Personne partage la même « volonté opiniâtre de faire grandir les lignes directes depuis l’aéroport de Bordeaux ». Le terminal Low-cost Billi, construit en 2010, va être aménagé pour accompagner la croissance de la compagnie low-cost. « Il sera agrandi d’ici trois ans au plus tard, pour être au rendez-vous de EasyJet », assure Pascal Personne. Il pronostique une croissance du trafic de 50 % d’ici 2021 sur le terminal Billi, porté en grande partie par EasyJet. Avec 28,5 % de part de marché exactement, cette compagnie low-cost est en deuxième position derrière Air France/Hop (36,1 %) et devant Volotea (7,8 %)

Sur le trafic total de l’aéroport, qui a augmenté de 7,7 % en 2017, près de 50 % sont à attribuer aux vols low cost, en augmentation de 20 % en 2017.