TGV: La compagnie Thello s'intéresse à la liaison Paris-Bordeaux

TRANSPORTS La compagnie est déjà en train de réserver des sillons sur la LGV Paris-Bordeaux qui s'ouvrira à la concurrence en 2020...

M.B. avec AFP

— 

Voyageurs français ou italiens, conducteur et personnel de bord: ils étaient nombreux à avoir le sentiment de vivre une petite révolution dimanche soir à bord du train Paris-Venise de Thello, première compagnie à venir défier la SNCF sur ses terres.
Voyageurs français ou italiens, conducteur et personnel de bord: ils étaient nombreux à avoir le sentiment de vivre une petite révolution dimanche soir à bord du train Paris-Venise de Thello, première compagnie à venir défier la SNCF sur ses terres. — Miguel Medina afp.com

La compagnie ferroviaire Thello, filiale française de l’entreprise publique italienne Trenitalia, a l’intention de lancer rapidement des trains à grande vitesse en France, a annoncé son PDG mercredi.

>> A lire aussi : Grand Est: Fin du monopole pour la SNCF, la région va ouvrir ses TER à la concurrence

Thello s’intéresse notamment à Paris-Bordeaux, une relation qui comme les autres liaisons TGV intérieures devrait s’ouvrir à la concurrence en décembre 2020, a indiqué Roberto Rinaudo. « On est en train déjà de réserver les [créneaux de circulation des trains] », a-t-il précisé. Thello devrait toutefois commencer par investir les liaisons Paris-Milan et Paris-Bruxelles.

Faire baisser les prix de 25 % environ

La compagnie envisage de faire baisser les prix de 25 % environ, comme cela a été le cas avec l’arrivée de la concurrence dans la grande vitesse en Italie, en 2012.

>> A lire aussi : Marseille: Thello inaugure un Marseille-Milan

Elle envisage aussi d’être présente sur le marché des TER. Thello exploite déjà depuis décembre 2014 trois allers-retours par jour d’un train classique entre Nice et Milan (dont un est prolongé certains jours depuis Marseille).