Bordeaux: L'annonce du tramway à Saint-Médard-en-Jalles recueille l'aval des élus de tous bords

TRANSPORTS Le choix du président de la métropole de Bordeaux, Alain Juppé, de choisir le tracé passant par Le Taillan-Médoc pour desservir Saint-Médard-en-Jalles, a le mérite de mettre tout le monde d'accord...

Mickaël Bosredon

— 

Alain Juppé et Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, lors de la présentation du tracé du tramway vers Saint-Médard.
Alain Juppé et Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, lors de la présentation du tracé du tramway vers Saint-Médard. — M.Bosredon/20Minutes
  • Les élus des différentes villes concernées par ce prolongement de la ligne D vers Saint-Médard saluent le choix du tracé.
  • Il partira d'Eysines, traversera Le Taillan-Médoc et repiquera vers Saint-Médard par le nord.
  • Sa livraison est prévue courant 2022.

Saint-Médard-en-Jalles a obtenu le tramway, et remporté son bras de fer qu’il menait depuis deux ans. Et les opposants n’ont pas perdu, puisqu’ils ont obtenu que le tracé retenu ne passe pas le long de la piste cyclable du Haillan, ce qui constituait le principal point de désaccord entre les différentes communes. C’est ainsi que l’on peut résumer l’annonce, vendredi, du président de la métropole de Bordeaux Alain Juppé, de prolonger la future ligne D du tram jusqu'à Saint-Médard, en passant par Le Taillan-Médoc.

>> A lire aussi : Bordeaux: Le tracé de la ligne D du tram vers Saint-Médard-en-Jalles a été choisi

La ligne D, actuellement en construction, partira de la place des Quinconces à Bordeaux jusqu’au lieu-dit Cantinolle à Eysines. Sa mise en service est prévue fin 2019. Le prolongement qui a été décidé vendredi partira, lui, de Cantinolle à Eysines, passera sur une partie du Haillan et suivra la départementale 215 en longeant Le Taillan.

Le tracé du futur tramway de la ligne D, de Eysines à Saint-Médard-en-Jalles en passant par Le Taillan-Médoc.
Le tracé du futur tramway de la ligne D, de Eysines à Saint-Médard-en-Jalles en passant par Le Taillan-Médoc. - Métropole de Bordeaux

Il se dirigera ensuite vers le centre de Saint-Médard-en-Jalles par le nord avec un terminus place de la République. Quatre stations et deux parking-relais, l’un au Taillan l’autre au terminus à Saint-Médard, sont prévus. Ce prolongement doit être achevé courant 2022.

« C’est l’intérêt général qui a été privilégié »

Les réactions ne se sont pas faites attendre, et elles sont pour le moment toutes positives. Saint-Médard tout d’abord, par la voix de son maire centriste Jacques Mangon, est bien entendu ravie. « Nous sommes très satisfaits, notamment parce que le délai de réalisation et le temps de parcours convergent vers ce que nous attendions. Nous avions adopté une motion en ce sens. Cette solution nous permet de plus d’éviter les oppositions qui auraient retardé le dossier. Dans un deuxième temps il est prévu un autre prolongement du centre de Saint-Médard vers Picot, et Alain Juppé a indiqué que nous allions lancer les études préliminaires de ce prolongement. »

>> A lire aussi : Bordeaux: En 2019, la ligne D du tramway traversera une place Tourny transformée

La ville du Taillan-Médoc est également la grande gagnante de l’opération. « C’est l’intérêt général qui a été privilégié avec ce tracé, pertinent à plusieurs égards, analyse la maire centriste de la ville, Agnès Versepuy. Le Taillan-Médoc accède enfin à un transport en commun de proximité sur son territoire. Il ouvre de nouvelles possibilités de développement pour la commune, en l’intégrant directement dans le maillage des transports. Le tracé s’intègre parfaitement à un axe routier structurant (la RD 1215) et permet de sauvegarder la voie verte cheminant par la commune du Haillan. »

« Une réelle capacité de captation des véhicules »

Enfin, « le projet présente une réelle capacité de captation des véhicules, avec un emplacement extensible pour la création d’un parking relais à Germignan, permettant de fluidifier les voies d’accès à la Métropole, avec notamment l’arrivée de la déviation », poursuit Agnès Versepuy.

>> A lire aussi : Bordeaux: Le projet de prolongement de la ligne D jusqu'à Saint-Médard déclenche les pétitions

La maire du Haillan, Andrea Kiss (PS), a elle réagi sur Facebook : « Les Haillanais se félicitent de ce choix qui permet au Taillan et à Saint-Médard d’être desservis, tout en préservant la piste cyclable. »

« Nous avons besoin de nouvelles lignes de transport avec une forte capacité »

Lors de la présentation du choix du tracé, vendredi à la mairie de Saint-Médard, le président de la métropole Alain Juppé avait indiqué que « ce tracé a beaucoup d’avantages, même s’il est un peu plus long et un peu plus cher que l’autre tracé qui traversait Le Haillan le long de la piste cyclable. Celui-ci recueille l’accord de toutes les communes. »

>> A lire aussi : Bordeaux: L'image du tramway à Saint-Médard fait bondir les opposants au projet

« Certains contestent le tramway [en raison de son coût], a poursuivi Alain Juppé, c’est pourtant le mode de transport le plus efficace et le plus performant. Ce prolongement devrait coûter aux alentours d’une centaine de millions d’euros. Mais notre métropole a des problèmes de mobilité, et nous avons besoin de nouvelles lignes de transport avec une forte capacité, comme c’est le cas du tramway. »