Gironde: 4.000 dossiers de candidats au permis bloqués, les auto-écoles manifestent ce lundi

SOCIETE Au moins une centaine de véhicules défile ce lundi à partir de 7 h 30 pour protester contre le blocage administratif de 3.900 dossiers qui met en péril l’activité des auto-écoles de la Gironde…

Elsa Provenzano

— 

Au moins une centaine de véhicule se mobilise ce lundi pour protester contre le blocage administratif de près de 4.000 dossiers de candidats au permis, en Gironde.
Au moins une centaine de véhicule se mobilise ce lundi pour protester contre le blocage administratif de près de 4.000 dossiers de candidats au permis, en Gironde. — KONRAD K./SIPA
  • Près de 4.000 dossiers de candidats au permis de conduire sont en souffrance auprès de l’administration girondine et les auto-écoles manifestent ce lundi pour dénoncer cette situation.
  • Les écoles de conduite se retrouvent au chômage technique et doivent demander à leurs moniteurs de prendre leurs congés.

« On a 3.900 dossiers bloqués en Gironde, ils correspondent à des candidats qui se sont inscrits fin décembre ou début janvier et dont la présentation aux examens est impossible », fulmine Sandra Carasco, représentante régionale  UNIC 33 (union nationale des indépendants de la conduite).

>> A lire aussi : Hauts-de-France: La région va avancer l'argent pour le permis de conduire de 10.000 jeunes par an

La direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) a en charge l’enregistrement de ces dossiers qui permette de délivrer un numéro de permis par candidat, indispensable pour passer son code puis commencer des leçons de conduite. Les écoles de conduite manifestent ce lundi à partir de 7 h 30 pour protester contre cette situation qui met en péril leur activité. « Et toutes les catégories (moto-écoles, centres de formation poids lourds) sont concernées et se mobilisent », précise Sandra Carasco. Le cortège partira du centre routier de Bordeaux pour se rendre à la Cité administrative, en passant par la rocade.

Les moniteurs incités à prendre leurs congés

Les écoles de conduite se retrouvent au chômage technique, devant se résoudre à rembourser les candidats qui attendent depuis de nombreuses semaines. Les moniteurs sont aussi incités à prendre leurs congés dans cette période difficile. « Dans mon auto-école, j’ai une centaine de dossiers bloqués », témoigne la représentante régionale UNIC 33. Et selon elle, il n’y a pas d’augmentation significative des candidats qui pourrait expliquer cet embouteillage de dossiers. A sa connaissance, au mois trois liquidations judiciaires d’écoles de conduite ont eu lieu en Gironde récemment.

>> A lire aussi : Paris: Grève des moniteurs d’auto-écoles car «la sécurité routière est bafouée»

Les auto-écoles demandent une mise à jour rapide des dossiers, tout en prévoyant des places ouvertes au permis, au risque de se retrouver avec un trop grand nombre de titulaires du code, qu’il sera impossible de présenter au permis dans des délais raisonnables.

Une réunion à la DDTM devrait être organisée ce lundi.