VIDEO. Vœux qui dégénérèrent à Bordeaux : Alain Juppé et la « dictature de l’horodateur » à Saint-Augustin

STATIONNEMENT PAYANT Après les incidents lors des vœux du maire de Bordeaux, certains habitants ne décolèrent pas…

Clément Carpentier
— 
Certains habitants ne décolèrent pas face à la mise en place du stationnement payant.
Certains habitants ne décolèrent pas face à la mise en place du stationnement payant. — ABDRSPR
  • L’altercation entre l’adjoint d’Alain Juppé et un manifestant n’est pas passé inaperçue dans le quartier.
  • Des riverains sont exaspérés face à la mise en place du stationnement payant.
  • Caudéran compte bien rejoindre la fronde menée par Saint-Augustin.

« Ah, c’est chaud à Saint-Augustin », s’amuse un client du bureau de tabac de Bruno, ce lundi matin. En effet, tout le monde est au courant dans le quartier des incidents survenus lors des vœux d’Alain Juppé aux habitants, ce week-end. À cette occasion, près de 300 personnes ont dénoncé l’entrée en vigueur du stationnement payant. Et la cérémonie a tourné au vinaigre.

>> A lire aussi : Bordeaux: Les vœux d’Alain Juppé au quartier Saint-Augustin dégénèrent

Une altercation qui fait beaucoup parler

La tension a notamment atteint son paroxysme lorsque Jean-Louis David, un adjoint du maire de Bordeaux, a perdu son sang-froid. « J’ai vu une masse se diriger vers moi et me prendre le bras. Je suis tombé en arrière et j’ai ressenti un sentiment d’étouffement », explique à 20 Minutes, Jean-Luc Queille, victime de la bousculade. Finalement, l’élu bordelais sera rattrapé par des collègues sous les yeux d’Alain Juppé.

Si Jean-Louis David conteste aujourd’hui l’altercation physique, la scène fait beaucoup parler depuis. Membre de l’association « Habiter Saint-Augustin », Jean-Luc Queille attend toujours des excuses et se demande ce qu’il se serait passé si c’est lui qui avait perdu ses nerfs : « J’aurais fini au poste de police ! » Cet accrochage « montre bien que les gens sont excédés par la situation, pour Patrick Point, car au départ il s’agissait uniquement d’une manifestation symbolique avec des panneaux et des slogans. »

>> A lire aussi : VIDEO. Vœux du maire de Bordeaux: «Je me suis trouvé confronté à une bande d'excités» estime Juppé

Jean-Louis David, adjoint au maire face à un manifestant.
Jean-Louis David, adjoint au maire face à un manifestant. - ABDRSPR

Un stationnement payant adapté aux particularités du quartier

Ce responsable de l’Association bordelaise de défense des résidents pour un stationnement payant raisonné rappelle d’ailleurs tout de suite qu’il « n’est pas contre le stationnement payant comme le dit le nom de notre association mais on veut juste une concertation avec la mairie pour prendre en compte les particularités de Saint-Augustin. » Comme ? L’absence de parking public, le nombre de voitures par foyer dans un quartier résidentiel… « Pas question de subir la dictature de l’horodateur ! » clame-t-il.

Le stationnement est pour l'instant encore gratuit à Saint-Augustin.
Le stationnement est pour l'instant encore gratuit à Saint-Augustin. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Pour expliquer cela, Bruno, le buraliste, installé près de la place de l’Église, prend l’exemple de sa sœur : « Elle vient de Bègles en voiture chaque jour à 6h du matin, elle va donc devoir toutes les deux heures sortir pour recharger ? » Ghislaine, elle se demande surtout comment elle va faire puisque « ça va lui coûter sa journée de travail. Autant que je reste chez moi et que je ne travaille pas. »

Certains passent leur journée à l'horodateur à Bordeaux.
Certains passent leur journée à l'horodateur à Bordeaux. - Clément Carpentier - 20 Minutes

>> A lire aussi : Bordeaux: Résidents et commerçants indignés par le stationnement payant à la Bastide

La fronde pourrait prendre de l’ampleur avec Caudéran

Alors que proposent les opposants ? « On veut une troisième zone avec des prix adaptés au quartier », affirme Patrick Point. Aujourd’hui à Bordeaux, il y a la zone rouge (hypercentre) et la zone verte jusqu’aux boulevards. Les habitants souhaitent donc la création d’une nouvelle zone au-delà de ces derniers. Mais pour l’heure, aucune concertation n’est prévue et la décision est déjà prise selon Alain Juppé.

La zone F du stationnement payant regroupe les quartiers Saint-Augustin et Caudéran.
La zone F du stationnement payant regroupe les quartiers Saint-Augustin et Caudéran. - ABDRSPR

Le maire pourrait tout de même voir la fronde s’élargir. Le quartier Caudéran commence à se mobiliser comme celui de Saint-Augustin. Une réunion commune aura lieu mardi soir pour envisager de nouvelles actions. Mais attention, comme le souligne Catherine, une habitante, « ce qu’il s’est passé ce week-end n’est pas le meilleur moyen pour négocier quelque chose. En tout cas, il faut faire avancer ce dossier car le stationnement, c’est infernal dans le quartier. » Eh bien, c’est mal parti pour l’instant…

>> A lire aussi : Bordeaux: Commerçants et motards réunis contre la fermeture du pont de pierre aux véhicules