Bordeaux: Héméra présente son projet d'accélérateur de start-up

ENTREPRISES Ce projet verra le jour au sein du programme immobilier Palais Gallien/Fondaudège, dans les anciennes usines de Marie Brizard...

Mickaël Bosredon

— 

Au sein de la halle de l'ancienne usine Marie Brizard, l'accélérateur de Start up Héméra proposera près de 200 postes de travail sur 1.900 m2.
Au sein de la halle de l'ancienne usine Marie Brizard, l'accélérateur de Start up Héméra proposera près de 200 postes de travail sur 1.900 m2. — MOA Architecture
  • L'aménagement dans la grande halle de l'ancienne usine d'embouteillage sera achevé au cours du troisième trimestre 2018.
  • Près de 200 postes seront proposés en location aux jeunes entreprises.
  • Plusieurs espaces collectifs, de restauration et de détente agrémenteront les lieux.

L'accélérateur de startups Héméra vient de dévoiler son projet bordelais. Il s’installera au cours du troisième trimestre 2018 au sein de la grande halle de l'ancienne usine d'embouteillage Marie Brizard, rue Fondaudège. L’ensemble fait l’objet d’un vaste projet immobilier nommé Palais Gallien/Fondaudège, et mené par Belin Promotion. Il comprend en plus 94 logements, 250 places de parking et des commerces.

>> A lire aussi : Bordeaux: Les premières images du projet «Palais Gallien-Fondaudège» dévoilées

Héméra s’étalera pour sa part sur 1.900 m2, répartis sur trois étages, où il proposera près de 200 postes de travail aux start-up. « Notre volonté est d’offrir aux start-up un environnement qui les aide à se développer et à croître plus vite », explique Julien Parrou-Duboscq (ConcoursMania/Actiplay), président et co-fondateur d’Héméra avec trois autres entrepreneurs bordelais.

Une grande scène dans l’atrium central pour accueillir conférences et événements

Héméra a choisi de multiplier les espaces communs pour faciliter la collaboration : de nombreuses salles de réunion équipées, des petits salons par étage, une salle de repos ou encore des douches. On y trouvera également « l’Atelier », grande salle de jeu et de créativité ainsi que « le Dortoir », espace de détente zen.

>> A lire aussi : Bordeaux: Central Hostel, un nouveau concept d'auberge de jeunesse dans l'hyper-centre

Une grande scène sera installée dans l’atrium central pour accueillir des conférences et des événements. Un bar viendra compléter cet aménagement et fera office d’accueil. Que l’on soit résident ou non, il sera possible de se restaurer sur place, au comptoir, dans l’atrium ou encore sur le rooftop de 250 m2 où sera aménagé un deuxième bar avec une vue panoramique sur la ville. C’est le groupe Arom, premier opérateur traiteur du sud-ouest, qui a été choisi par Héméra pour la partie restauration.

Plusieurs tarifications possibles, à la journée ou au mois

L’aménagement intérieur de la halle a été confié à l’agence marseillaise MOA Architecture, qui est par ailleurs en charge des hangars G4 et G5 à Bordeaux, où s’installera notamment le futur espace de travail partagé Mama Works, sur 2.800 m2.

>> A lire aussi : Bordeaux: Betclic recrutera en tout une centaine de personnes en 2018

Dans cet espace accessible 24/24 h et 7/7 jours, Héméra proposera des bureaux privatifs de 2 à 11 personnes, avec une tarification au mois à partir de 210 euros HT par poste, sans garantie, ni caution. Des bureaux en open space viendront compléter l’offre, avec une formule mensuelle, un pass à la journée, ainsi qu’un abonnement 5 jours par mois à partir de 80 euros HT mensuels.