Moins de demandes que prévu pour le Dalo

O. D. - ©2008 20 minutes

— 

Douze dossiers Dalo bientôt dans les mains du préfet. La Commission de médiation du droit au logement opposable (Dalo) a examiné cinquante dossiers et en a jugé douze urgents, sur les 176 reçus depuis janvier. « 95 % des demandes sont recevables, reconnaît Jean-Claude Batail­ley, président de la Commission, mais pas forcément prioritaires et notre travail est de faire émerger les situations les plus urgentes. » Il s'agit principalement de personnes hébergées, viennent ensuite les problèmes liés à la suroccupation, l'insalubrité et les expulsions sur décision de justice. Si la demande a été forte en janvier, elle a fléchi en février et en mars, alors que le public concerné pourrait atteindre 6 000 foyers.