Bordeaux : Pour éviter la galère des travaux rue Fondaudège, les «voltigeurs livreurs» au secours des commerçants et des clients

SOLUTION Pour aider les commerçants, la chambre de commerce et la Métropole mettent en place une plateforme de réception pour leurs livraisons. Ils peuvent même faire livrer leurs clients directement à domicile…

Damien Gozioso

— 

Dans son triporteur, Ali peut charger jusqu'à 150 kilos de colis à livrer.
Dans son triporteur, Ali peut charger jusqu'à 150 kilos de colis à livrer. — DG
  • À cause des travaux qui barrent la rue, les commerçants ont parfois du mal à se faire livrer et voient en plus leur chiffre d’affaires baisser.
  • Grâce à l’Espace Logistique de Proximité, depuis début novembre les commerçants peuvent à la fois recevoir leurs livraisons dans un point unique mais aussi livrer rapidement les clients du quartier grâce à des «voltigeurs livreurs».

« ELP » pour Espace Logistique de Proximité, ça sonne comme « help » en anglais qui veut dire aider. Le but est bien de donner un coup de main aux commerçants de la rue Fondaudège à Bordeaux, qui voient leur clientèle diminuer à cause des travaux de la future ligne D du tram.

La rue Fondaudège en travaux pour encore plus d'un an.
La rue Fondaudège en travaux pour encore plus d'un an. - DG

>> A lire aussi : Bordeaux: Aide financière pour les commerces de la rue Fondaudège, gênés par les travaux du tram

Des travaux pour encore plus d’un an

Entre le bitume éventré, les barrières qui empiètent sur les trottoirs et les files de voitures qui s’allongent sur l’unique voie de circulation, il est aussi difficile pour les clients d’arriver aux boutiques que pour celles-ci de se faire livrer. D’où l’idée d’installer non loin de là – au 11 rue du Temps passé – cet ELP. Le principe est simple : depuis début novembre, en cet unique point, les transporteurs déposent les colis à destination des commerces, et ces derniers peuvent faire appel à l’ELP pour livrer les clients dans la foulée d’un achat.

>> A lire aussi : Bordeaux: De la halle Boca aux halles de Bacalan, les projets commerciaux présentés aux investisseurs

« Les clients nous disent bien que sans stationnement ils ont plus de mal à venir », rappelle Etienne Persohn, vice-président de l’association de commerçants de la rue. « Aujourd’hui on règle une partie du problème avec ce principe de livraison à domicile, assuré par un coursier sur simple appel du commerçant. Ça prend parfois moins de 30 minutes ». De quoi faire passer un peu mieux la pilule des travaux, le maire Alain Juppé en a conscience : « Il faut saluer la patience des commerçants et des riverains, parce que c’est vrai que ça pourrit un peu la vie. »

120 colis reçus par jour

Le service est gratuit pour les commerçants et les clients, c’est Bordeaux Métropole qui finance 80 % de l’opération (soit 350.000 euros), les 20 % restant sont à la charge de la CCI Bordeaux-Gironde. C’est Geopost, filiale du groupe La Poste qui a décroché l’appel d’offres. Concrètement l’ELP prend la forme d’un préfabriqué et d’un chapiteau surveillé pour entreposer les colis, disposés dans la cour du bureau de poste de la rue du Temps passé. « Depuis le début de l’opération, note Frédéric Delaval de Geopost, on compte trois camions de livraison en moins par jour dans la rue ». Environ 120 colis de transporteurs sont reçus chaque jour par l’ELP « et avec les fêtes de Noël ça va facilement doubler » confient les trois personnes qui s’occupent du lieu.

>> A lire aussi : Bordeaux: Les rails de la future ligne D du tramway commencent à être posés

La livraison est assurée en triporteur, sur toute la rue Fondaudège et jusqu’au 84 de l’avenue de la Libération au Bouscat. « C’est pas simple, faut se faire la place entre les travaux et les voitures, mais on s’y fait » confie Ali, un des « voltigeurs livreurs » de l’Atelier Remuménage qui gère la partie distribution de la plateforme. Le reste du temps, Ali est à l’ELP pour aider les livreurs à décharger.

En 2003 déjà, lors de la première phase de construction du tram dans le centre de Bordeaux une opération similaire avait été menée, 50 000 colis avaient alors été livrés.

Environ 120 colis arrivent chaque jour à l'ELP.
Environ 120 colis arrivent chaque jour à l'ELP. - DG