Arcachon: Le corps d'un skipper repêché près d'un voilier retourné

FAITS DIVERS Un hélicoptère de la base militaire de Cazaux a repéré le corps ce vendredi matin vers 10h30. Une enquête est ouverte…

Mickaël Bosredon
— 
Arcachon, 18 avril 2013. - La ville d'Arcachon et son port de plaisance, vus du ciel. - Photo : Sebastien Ortola
Arcachon, 18 avril 2013. - La ville d'Arcachon et son port de plaisance, vus du ciel. - Photo : Sebastien Ortola — S. Ortola / 20 Minutes

Le corps d’un skipper flottant dans l’eau à proximité d’un voilier retourné, a été repêché ce vendredi matin vers 10h30 au large d’Arcachon. C’est un hélicoptère de l’armée de l’Air, basé à Cazaux (Gironde), qui l’a repéré.

Une alerte avait été diffusée jeudi soir vers 23h30, après le déclenchement d’une balise de détresse par le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris-Nez. Les balises de détresse peuvent se déclencher automatiquement, notamment en cas de chavirage d’un navire, et sont relayées par le Cross Gris-Nez, qui a alors immédiatement alerté le Cross Etel.

D’importants moyens déclenchés

Le Cross Étel a alors diffusé un message Mayday Relay et engagé des moyens aériens et nautiques pour effectuer des recherches en mer, avec l’hélicoptère de Cazaux, mais aussi un autre de la marine nationale basé à La Rochelle, d’un Falcon 50 basé à Lann-Bihoué. Il a aussi détourné le navire de pêche Alcatraz.

Un voilier de 5,60 m, le Yellow Submarine, a été repéré. Des plongeurs ont été envoyés sur place mais n’ont rien trouvé. Les recherches ont été suspendues ce vendredi matin vers 5 h et elles ont repris vers 8h30. Vers 10h30 l’hélicoptère Caracal repérait le corps du skipper, à la surface de l’eau, et l’hélitreuillait jusqu’à Cazaux.

Une enquête de la gendarmerie maritime a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame en mer.