Bordeaux: Une asso propose des recettes et les doses exactes d’ingrédients pour les réaliser!

CUISINE Une association bordelaise, la Cageoterie, propose de faire gagner du temps à ses clients en préparant tous les ingrédients nécessaires pour des recettes à confectionner en 35 minutes maximum…

Elsa Provenzano

— 

Claire et Sarah ont ouvert la Cageoterie cet automne, dans la rue du MIrail à Bordeaux.
Claire et Sarah ont ouvert la Cageoterie cet automne, dans la rue du MIrail à Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • L’association La Cageoterie a ouvert début octobre au 13, rue du Mirail à Bordeaux.
  • Entre un partenariat avec une coopérative locale de maraîcher et la proximité du marché des Capucins, elles confectionnent des cageots frais et locaux qui changent toutes les semaines.
  • Les invendus sont donnés à la Ruche, un foyer pour les mineurs migrants, installé dans le quartier.

En sortant de La Cageoterie, il ne vous reste plus qu’à enfiler un tablier. L’association, installée depuis début octobre dans des locaux 13, rue du Mirail à Bordeaux, propose des cageots contenant tous les ingrédients pour réaliser des recettes expliquées étape par étape, en 35 minutes maximum. Les doses sont ajustées en fonction de la demande, pour éviter à tout prix le gaspillage. Il suffit de s’acquitter d’une adhésion de 3 euros pour pouvoir y faire son marché.

>> A lire aussi : «La star des Halles de Bacalan, ce sera le produit et son producteur»

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »

Cette semaine, on peut par exemple choisir pour deux personnes une entrée à 5 euros permettant de confectionner des champignons farcis au potiron, muscade et noix et un plat pour une soupe de montagne – lentilles, blettes et saucisses de canard – pour 8 euros. Les entrées, plats et desserts varient toutes les semaines, avec à chaque fois des propositions végétariennes. « On réécrit un peu les recettes, qu’on teste toutes avant de les proposer », précise Sarah Reynoso, cofondatrice de La Cageoterie.

Cette dernière et Claire Eglizeaud, anciennes collègues dans le secteur de la décoration, ont eu l’idée du concept de la Cageoterie en constatant que la question « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » taraudait pas mal de gens à la fin de leur journée de travail. Elles leur proposent des idées et les ingrédients pour les réaliser. Les cageots pour les plats sont vendus entre 8 et 14 euros (pour deux personnes) et 5 euros pour les entrées et desserts (pour deux également).

Elles s’approvisionnent auprès d’une coopérative de maraîchers d’Eysines et du marché des Capucins, tout proche de leur local. « Les produits qu’on propose sont principalement locaux », souligne Claire Eglizeaud.

Elle ajoute que le principe permet de limiter le gaspillage, puisqu’on n’a pas besoin d’acheter trois sauces différentes pour faire une recette asiatique par exemple. Tout est fait pour limiter les emballages, en proposant bocaux et papier kraft. S’il reste des invendus, ils sont donnés à la Ruche, un foyer d’accueil pour les migrants mineurs implanté dans ce quartier.

>> A lire aussi : Un laboratoire de cuisine partagé qui fait recette auprès des pros à Bordeaux

En plus des cageots contenant les ingrédients prédosés pour cuisiner, l'association propose aussi des cageots d'objets chinés.
En plus des cageots contenant les ingrédients prédosés pour cuisiner, l'association propose aussi des cageots d'objets chinés. - E.Provenzano / 20 Minutes

Depuis l’ouverture, elles ont eu la surprise d’accueillir une clientèle masculine plus importante que prévue, même si les femmes sont les principales clientes. « Et on voit aussi des jeunes garçons de 25-27 ans qui sont sensibles au recyclage, aux produits locaux et qui doivent en avoir marre des saucisses knackis et de la vache qui rit », plaisante Sarah Reynoso. Elle propose aussi des cageots avec des ensembles d’accessoires chinés, souvent en rapport avec la cuisine, à petits prix.

>> A lire aussi : Vous avez déjeuné avec «20Minutes» à LA table d'hôtes de Philippe Etchebest

La Cageoterie est ouverte jusqu’à 19 h 30 pour répondre aux besoins d’une clientèle active, en quête de temps et de produits frais.

L’actu de la Cageoterie

L’association participe au Week-end des Petites Bordelaises ce samedi 2 décembre et dimanche 3 décembre, au Pop Up Store Place Sainte-Colombe à Bordeaux. Ce petit marché de Noël proposera créations et gourmandises.