Bordeaux : Onze des 23 personnes interpellées pour trafic de cocaïne mises en examen

JUSTICE Après la saisie de plus d’une tonne de cocaïne et l’arrestation de 23 personnes, les premières mises en examen ont eu lieu mercredi et concernent 11 personnes. Les 12 autres sont encore entendues par le magistrat instructeur…

E.P.

— 

Le tribunal de grande instance de Bordeaux.
Le tribunal de grande instance de Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes

L’instruction se poursuit après la saisie de plus d’une tonne de cocaïne et l’arrestation de 23 personnes le 19 novembre dans la région bordelaise. L’opération a permis de mettre à jour un trafic international de drogues.

>> A lire aussi : Plus d'une tonne de cocaïne saisie, 23 personnes interpellées en Gironde

Placés en détention provisoire dans des établissements pénitentiaires différents

Le parquet de Bordeaux annonce ce jeudi qu’11 des 23 personnes placées en garde à vue depuis leur interpellation le 19 novembre ont été mises en examen mercredi 22 novembre pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime (en l’occurrence celui d’importation de cocaïne en bande organisée), et trafic de cocaïne. Les onze personnes ont été placées en détention provisoire dans des établissements pénitentiaires différents par le juge des libertés et de la détention.

Les 12 autres suspects ont été placés en garde à vue et sont en train d’être auditionnés par le magistrat instructeur ce jeudi soir, pour les mêmes faits. A leur encontre également, des mandats de dépôt ont été requis par le parquet.