Bordeaux: «Entraîner, ce n'était pas du tout prévu», affirme Michaël Llodra

TENNIS Le nouveau capitaine de la Villa Primrose va aussi devenir le coach de Nicolas Mahut la saison prochaine... 

Clément Carpentier

— 

Michaël Llodra avait déjà joué un rôle de conseiller pour l'équipe de Coupe Davis de Belgique en 2015.
Michaël Llodra avait déjà joué un rôle de conseiller pour l'équipe de Coupe Davis de Belgique en 2015. — John Thys / BELGA / AFP
  • Michaël Llodra s'investit de plus en plus dans le métier d'entraîneur. 
  • Pour l'instant, il ne se voit pas comme le prochain capitaine de Coupe Davis.
  • Il espère déjà remporté le titre de champion de France par équipes avec la Villa Primrose.

Tout sourire, Michaël Llodra encourage son joueur depuis son banc à côté de la chaise d’arbitre, le week-end dernier. C’est sa nouvelle position sur un cours de tennis. Celle d’entraîneur. Ce mercredi après-midi, l’ancien membre de l’équipe de France de Coupe Davis l’occupera à nouveau lors de la 2e journée des Interclubs de tennis où son équipe de la Villa Primrose affronte le TC Paris à Bordeaux. Le nouveau capitaine du club bordelais se lance donc dans le coaching par équipe mais aussi en individuel puisqu’à partir de la saison prochaine, il sera l’entraîneur du Français Nicolas Mahut.

>> A lire aussi : L'Angevin Nicolas Mahut sera entraîné en 2018 par Michaël Llodra

Aviez-vous prévu de devenir entraîneur ?

Pas du tout ! C’est le pur hasard. Nicolas [Mahut] me demandait quelques fois des conseils car on est pote. Mais pour l’année prochaine, il a décidé de changer de structure. Je vais donc l’accompagner sur certains tournois (notamment les Grands Chelems) car je ne veux pas passer mon temps à voyager comme pendant ma carrière de joueur. Et puis, j’ ai aussi mon travail dans le vin.

Michaël Llodra et Nicolas Mahut ont gagné de nombreux titres en double pendant leur carrière.
Michaël Llodra et Nicolas Mahut ont gagné de nombreux titres en double pendant leur carrière. - Koen Suyk / ANP / AFP

Vous vous retrouvez aussi sur le banc de la Villa Primrose cet hiver ?

Oui mais là, c’est un peu plus logique. Je succède à Jean-Baptiste Perlant [le directeur du club] qui est souvent très occupé. Les championnats de France par équipes, ça ne prend pas trop de temps (cinq rencontres en deux semaines et la phase finale sur un week-end). En plus, je ne joue plus en simple mais uniquement en double cette saison. J’ai le temps pour coacher.

Qu’est-ce qui vous plaît là-dedans ?

Déjà, ce n’est pas très dur pour l’instant. Je maîtrise bien ce rôle de capitaine. Après, c’est avant tout du plaisir pour moi. On est dans la transmission avec les joueurs. Je considère que si un joueur est heureux sur la chaise avec moi, il le sera aussi sur le court. Il ne faut pas trop se prendre au sérieux.

>> A lire aussi : Coupe Davis: Comment la Ligue des Hauts de France se prépare à accueillir le stage des Bleus

À long terme, vous voir capitaine de Coupe Davis, c’est possible ?

On verra. C’est beaucoup trop prématuré pour parler de ça. Après pour être honnête, si cela se présente, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, ce ne sera pas grave. Mais, c’est loin tout ça.

Michaël Llodra était l'un des piliers de l'équipe de France de Coupe Davis pendant sa carrière.
Michaël Llodra était l'un des piliers de l'équipe de France de Coupe Davis pendant sa carrière. - Jean-Christophe Verhaegen / AFP

Justement le présent, c’est ce titre de champion de France que vous visez avec la Villa Primrose ?

Oui, on a une très belle carte à jouer mais c’est compliqué car on a déjà deux joueurs de retenus avec l’équipe de Belgique de Coup Davis (Steve Darcis et Arthur De Greef) pour la finale face à la France. On ne va récupérer Jérémy Chardy et Daniil Medvedev que pour la 3e rencontre. Il faut quand même tenter d’accrocher un résultat face au TC Paris, l’un des favoris.

>> A lire aussi : Coupe Davis: Noah choisit Pouille et Tsonga en simple... Benneteau et Gasquet remplaçants