Gironde: Plus de 1.000 places à disposition pour l'hébergement d'urgence cet hiver

SOCIAL La préfecture a annoncé le déblocage de 185 places d’accueil supplémentaires pour cet hiver, ce qui portera la capacité d’accueil à 1.091 places…

Mickaël Bosredon

— 

Cenon, 1er fevrier 2012. - Gymnase Palmer de Cenon requisitionne pour accueillir des SDF dans le cadre du plan Grand froid. - Photo : Sebastien Ortola
Cenon, 1er fevrier 2012. - Gymnase Palmer de Cenon requisitionne pour accueillir des SDF dans le cadre du plan Grand froid. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

La préfecture de la Gironde a annoncé, ce jeudi, son dispositif concernant l’accueil d’urgence en Gironde, pour les personnes sans abri et en situation de précarité à l’approche de cet hiver.

Depuis mercredi, les maraudes du SAMU social « sont renforcées afin de mieux repérer les personnes sans domicile qui ne font pas appel spontanément au 115 et pour lesquelles une mise à l’abri pourra être proposée. »

>> A lire aussi : La métropole de Bordeaux veut aménager des espaces pour l’installation des Roms

Le préfet a par ailleurs arrêté l’objectif de 185 places d’hébergement supplémentaires pour cet hiver. Ces places seront disponibles progressivement à compter de ce jeudi, en complément des 906 places permanentes d’accueil ouvertes toute l’année en Gironde. La capacité totale d’hébergement atteindra, dans le département, 1.091 places cet hiver, contre 1.050 l’an passé.

« La capacité pourra être augmentée en fonction des besoins »

Ces places hivernales supplémentaires sont notamment réparties sur le gymnase Palmer à Cenon, le site de Dupas à Bordeaux, le site du Tchan sur la commune du Teich, le site de la communauté Emmaüs à Parempuyre.

« En fonction des besoins, en particulier en cas de déclenchement du plan grand froid, la capacité pourra être augmentée et d’autres sites pourront être ultérieurement mobilisés, en partenariat avec les collectivités et les associations. »