VIDEO. Bordeaux: Le Mir, très grand voilier russe, est à quai pour se faire admirer

EVENEMENT Le navire école de la marine russe est en escale jusqu’au 6 novembre dans le port de la lune…

Elsa Provenzano
— 
Le navire a des mâts de 49 mètres de haut.
Le navire a des mâts de 49 mètres de haut. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Le Mir, voilier russe, est en escale sur les quais de Bordeaux jusqu'au 6 novembre.
  • Ce navire école assure la formation de cadets pour la marine nationale russe.
  • Il sera de retour pour la fête du vin 2018 afin de participer à une course de grands voiliers.

Un colosse est en escale sur les quais de Bordeaux. D’une longueur de 109,2 mètres, le Mir, navire école du Maritime Engineering College de Saint-Pétersbourg, est l’un des plus grands trois-mâts carré au monde.

Il accueille 144 cadets en formation à son bord, encadrés par une quarantaine de membres d’équipage. Le voilier, qui reviendra pour les 20 ans de la Fête du vin en juin 2018, est ouvert au public et devrait faire le plein de visiteurs en cette période de vacances scolaires, avant son départ le 6 novembre au matin.


Depuis 1990 et la venue à Bordeaux de l’Esmeralda et du Kruzenshtern, la ville n’avait pas accueilli un aussi grand voilier.

Le Mir, qui signifie paix en russe, est deux fois plus grand que le Bélem, habitué des quais bordelais.

Le navire école de la marine nationale russe est en escale jusqu'au 6 novembre.
Le navire école de la marine nationale russe est en escale jusqu'au 6 novembre. - E.Provenzano / 20 Minutes

Le Sedov, plus grand voilier navire école du monde avait dû accoster au Verdon la dernière fois pour un problème de tirant d’air mais la ville espère le faire venir jusque dans le port de la lune pour la Fête du vin. 

Inspection des cadets avant qu'ils ne quittent le navire pour aller se détendre un peu en ville.
Inspection des cadets avant qu'ils ne quittent le navire pour aller se détendre un peu en ville. - E.Provenzano / 20 Minutes

Les cadets sont en formation et tournent sur différents navires de la marine nationale. Avant de pouvoir quitter le Mir, sur lequel ils viennent de naviguer 20 jours, les marins se soumettent à une petite inspection et on leur remet, avant qu’ils ne mettent un pied à terre, une carte de la ville. Une machine, sorte de pointeuse, permet de savoir à tout moment quels sont les marins à bord.

Le cadet Ilia explique qu'il y a un système permettant de savoir qui est à bord et qui ne l'est pas, une sorte de pointeuse.
Le cadet Ilia explique qu'il y a un système permettant de savoir qui est à bord et qui ne l'est pas, une sorte de pointeuse. - E.Provenzano / 20 Minutes

Les cadets sont divisés en trois grands groupes qui se répartissent les tâches à effectuer à bord lors de garde de 24 heures. Le mât qu’il faut escalader pour abaisser les voiles mesure 48 mètres de haut.

« C’est impressionnant la première fois, mais après on s’y habitue », assure Ilia, l’un des cadets en formation sur le navire. Même si sur le pont, le voilier est immense, les dortoirs et la cantine sont des espaces assez confinés, où il fait très chaud.

La barre qui permet de piloter ce gigantesque voilier, long de plus de 109 mètres.
La barre qui permet de piloter ce gigantesque voilier, long de plus de 109 mètres. - E.Provenzano / 20 Minutes

Le Mir participera à la Tall Ship Regatta, course de grands voiliers accueillie à Bordeaux en juin 2018. En 1992, le voilier russe a gagné la Grand Regatta Colombus, course organisée en Floride pour célébrer les 500 ans de l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique. Il a également remporté la célèbre Tall Ships’Race en 1998 à Dublin. Son armateur assure que c’est le plus rapide de tous les grands voiliers. Il faudra donc suivre sa performance au printemps 2018...

144 cadets sont en formation sur ce navire russe, où tout est écrit en russe, et en anglais.
144 cadets sont en formation sur ce navire russe, où tout est écrit en russe, et en anglais. - E.Provenzano / 20 Minutes