Bordeaux: Les zombies vont errer au centre-ville ce samedi!

ANIMATIONS L'association Burgigala Corporation qui organise la marche des morts vivants samedi 21 octobre a trouvé un accord avec la préfecture pour qu'une partie du parcours se fasse au centre-ville...

Elsa Provenzano

— 

La marche des morts vivants devrait rassembler 3000 personnes environ.
La marche des morts vivants devrait rassembler 3000 personnes environ. — Zombie Walk Bordeaux
  • D'abord restreinte aux quais pour des raisons de sécurité, la parade des zombis pourra finalement se tenir sur une partie du centre-ville, en excluant les rues les plus fréquentées comme Sainte-Catherine.
  • Les organisateurs rencontrent les commerçants installés sur le trajet ce jeudi pour les sensibiliser à leur manifestation. 

Une partie du parcours de la 8e Zombie Walk  passera bien par le centre-ville samedi 21 octobre, alors que la manifestation devait être cantonnée sur les quais, pour des raisons de sécurité. La réunion qui s’est tenue mardi entre la préfecture et Burdigala Corporation, qui organise la parade, a permis une négociation rue par rue.

« C’est un bon compromis et c’est un trajet inédit qui nous fait traverser pour la première fois le pont de pierre après un départ rive droite et passer par le quartier Saint-Pierre », se félicite Franck Bonhomme, président de Burdigala Corporation. Le défilé ne passera pas par le quartier Saint-Michel, comme le souhaitaient les organisateurs et les rues les plus fréquentées un samedi après-midi, comme la rue Sainte-Catherine. « Il y a eu une autorisation quand il s’agissait de zones fermées à la circulation », précise la préfecture de la Gironde.

Depuis son lancement la manifestation est soumise à un suspense qui dure parfois jusqu’au dernier moment. « J’aimerais bien savoir pourquoi c’est si difficile à Bordeaux », soupire le président de l’association, pointant que des événements similaires se passent sans difficulté à Paris et Lyon et qu’il sent un certain mépris des élus locaux pour cette parade de morts-vivants. « Il y a eu des réunions préalables comme pour toutes les manifestations, dans un souci de sécurité », assure la préfecture.

>> A lire aussi : Bordeaux: Qui sont les zombies de la Zombie Walk ?

Une parade populaire

« La marche c’est la manifestation populaire et autour on crée des événements culturels, explique-t-il. Il y a cette année un hommage à Georges Romero, créateur du zombi moderne dans les films de zombis et qui a suscité les premières zombies walk. » Son film « Survival of the dead » sera diffusé au Mégarama à 19 h 30 et les fans ont la possibilité d’assister à la séance déguisés. Un concours de courts-métrages avec des réalisateurs locaux est aussi organisé. L’accueil du public au village de la zombie walk, installée sur la rive droite se fait à partir de 12 h et le départ du cortège est prévu pour 16h.

>> A lire aussi : Bordeaux: La zombie walk aura bien lieu... sur les quais

Ce jeudi, les membres de l’association vont à la rencontre des commerçants pour leur expliquer l’esprit bon enfant de la marche. Dans la rue du pas Saint Georges, Laurent Huet, gérant de la boutique de jouets « Petit Pouce », leur réservera un bon accueil. « Cela ne me dérange en rien, bien au contraire ! C’est sur un temps court et c’est de l’amusement, de l’animation ». Il estime surprenant que cette manifestation en particulier ait des difficultés à séduire les pouvoirs publics alors qu’il n’y a jamais eu de débordements. « Bientôt on interdira le carnaval », s’agace-t-il.

>> A lire aussi : Bordeaux: Privés de cortège sur la voie publique, les zombies contre-attaquent