Bordeaux: Sur les Lianes 1 et 5, la grogne des usagers monte depuis la rentrée

TRANSPORTS Deux pétitions ont été successivement lancées pour dénoncer des bus surchargés et des retards à répétition...

Mickaël Bosredon

— 

La Liane 1, qui relie la gare Saint-Jean à Bordeaux, à l'aéroport de Mérignac
La Liane 1, qui relie la gare Saint-Jean à Bordeaux, à l'aéroport de Mérignac — M.Bosredon/20Minutes
  • Les usagers de la Liane 1 subissent de plein fouet l'arrivée de la LGV le 2 juillet dernier.
  • Ceux de la Liane 5 sont victimes des travaux route de Toulouse.
  • Le vice-président de la métropole Christophe Duprat annonce des améliorations à venir sur la Liane 1.

La pétition en ligne - sur change.org - des usagers de la Liane 1 a recueilli à ce jour 475 signatures. Celle - sur mes opinions.com - des usagers de la Liane 5, dépasse les 200 avec les signatures de la pétition papier. Depuis la rentrée, la colère monte parmi ces usagers du réseau de transport en commun de la métropole de Bordeaux, la TBM.

>> A lire aussi : Incivilités, insécurité... Quels sont les freins à la mobilité des femmes à Bordeaux?

En cause : une surfréquentation, qui entraîne retards à répétition, et bus surchargés. « Nous sommes très nombreux sur la Liane 1 à subir le bus surchargé à cause de l’affluence des touristes et de leurs bagages, des retards quotidiens dépassant les 30 minutes avant de voir arriver un bus…. Qui ne peut nous prendre. Sans parler des problèmes de sécurité engendrés par cette situation. Depuis que TBM a dévié la ligne qui desservait initialement les Quinconces/aéroport pour mettre en place un trajet aéroport/Gare, nous, usagers, sommes entassés comme des animaux » écrit Marilyne Bourdiec, une abonnée au réseau TBM, qui a lancé la pétition et une page Facebook (« Usagers mécontents de TBM ») pour dénoncer la situation.

« Il est très difficile pour les chauffeurs de tenir les horaires »

Du côté de la Liane 5 (Villenave d’Ornon/Quinconces) c’est « la congestion de la route de Toulouse » qui est en cause. « Cela demeure un véritable problème pour les automobilistes mais aussi pour les usagers de la liane 5 entre Villenave d’Ornon et la station la Victoire à Bordeaux du fait de la densification des communes de Villenave d’Ornon et Bègles » explique l’auteur de la pétition Patrice Formage.

« Le collectif Liane 5 s’interroge sur l’avancée du projet des bus en site propre afin d’améliorer le temps de trajet. Nous constatons qu’il est très difficile pour les chauffeurs de tenir leurs horaires et ce malgré un cadencement toutes les 10 minutes entre les 31 stations. »

La fréquentation sur la Liane 1 en hausse de 9 à 10 % sur un an

Contacté par 20 Minutes, Christophe Duprat, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports, reconnaît les difficultés sur la Liane 1, mais s’étonne de la fronde sur la Liane 5. « Depuis le 1er septembre, je n’ai eu aucune réclamation sur ce réseau, assure-t-il. S’il y a des difficultés, elles peuvent être liées à la congestion au niveau de la route de Toulouse, mais le délégataire en charge des transports n’y peut pas grand-chose. Quoi qu’il en soit, la situation dans ce secteur s’améliorera à partir de la fin de l’année 2018, avec le prolongement de la ligne C du tramway jusqu’à Pont de la Maye. »

>> A lire aussi : Avec les lignes C et D, le tramway va franchir un nouveau cap

Concernant la Liane 1, Christophe Duprat explique que « la fréquentation a explosé » et que cela pose « de vraies difficultés des deux côtés de la ligne. » Avec 22.000 voyageurs par jour, la 1 est la ligne la plus chargée du réseau, « en progression de 9 à 10 % par rapport à 2016, ce qui est considérable ».

Des renforcements de fréquences en prévision

L’arrivée de la LGV au 2 juillet dernier n’a fait qu’empirer la situation, avec un pic de fréquentation sur la ligne entre 7 h 30 et 8 h au niveau de la gare Saint-Jean.

>> A lire aussi : La fréquentation du tram a explosé au premier semestre

« On ne reste pas les bras croisés » assure toutefois l’élu. « Nous avons mis en place des moyens humains, avec 7 agents qui effectuent de l’aide à la montée dans les bus, matins et soirs, pour assurer les départs toutes les six minutes. Nous avons de plus installé des valideurs à quai, pour assurer davantage de fluidité, et nous allons rajouter des distributeurs de titres. »

La métropole a décidé par ailleurs de renforcer la fréquence sur cette ligne, avec la mise en place à partir de début novembre de services partiels entre la gare et Mérignac. Du nouveau matériel devrait par ailleurs être déployé à la prochaine rentrée.

>> A lire aussi : C’est confirmé, le pont de pierre sera fermé aux voitures jusqu’au 1er janvier

L’élu mise aussi beaucoup sur l’arrivée du tramway à l’aéroport (en 2021) et la mise en service fin 2019 du BHNS (Bus à haut niveau de service) entre gare Saint-Jean et Saint-Aubin-de-Médoc. En desservant la Victoire et Palais de justice, il pourrait contribuer à alléger la Liane 1. « Il y aura un bus toutes les 5 minutes sur ce nouveau réseau, avec des véhicules de 24 m contre 18 m actuellement, pouvant transporter 160 personnes au lieu de 120. »

>> A lire aussi : Feu vert pour le bus à haut niveau de service jusqu'à Saint-Aubin-de-Médoc