A Parentis, le pétrole landais fera rougir les tomates

S. d'A. - ©2008 20 minutes

— 

Bientôt, 8 500 tonnes de tomates pourront être produites chaque année grâce à l'eau chaude et au gaz issus des forages pétroliers de Parentis-en-Born, dans les Landes. Ce projet, réalisable d'ici la fin de l'année, devrait permettre de créer 120 emplois. Il est porté par la municipalité de la commune de 5 000 habitants ainsi que par le groupe Rougeline, qui regroupe 150 producteurs du Sud de la France, et le groupe canadien Vermilion, qui exploite ce gisement de pétrole. L'idée est de récupérer l'eau chaude et les gaz soufrés issus des forages voisins, qui étaient jusqu'à présent inexploités, afin de chauffer 17 hectares de serres. Cette énergie pourrait également produire suffisamment d'électricité pour alimenter 1 500 foyers. Le maire socialiste de Parentis, Paul Grimberg, se félicite de ce projet qui « va permettre de concilier production agricole, respect de l'environnement, valorisation énergétique et lutte contre la pollution ».