Bordeaux: Animasia sort l'artillerie lourde pour sa treizième édition

CULTURE Le festival des cultures asiatiques se tient ce week-end au Parc des Expositions de Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

Les festival Animasia en 2015
Les festival Animasia en 2015 — M. Pollet-Villard / 20 minutes
  • Animasia n'a cessé de grandir au fil des ans et attend ce week-end plus de 20.000 visiteurs
  • Le festival est devenu la référence dans toute la Nouvelle-Aquitaine

Au départ ils étaient 500. Ce week-end ils seront plus de 20.000. En treize ans, le festival Animasia organisé par l'association Mandora a multiplié sa fréquentation par quarante ! Un succès grandissant qui l'a obligé au fil des années à changer de lieux.

Après neuf éditions à Pessac, trois au H14 sur les quais de Bordeaux, la manifestation consacrée à la culture asiatique au sens large, a été dépassée par les 19.000 spectateurs l'an passé, et se voit obligée cette année de voir encore plus grand et de se délocaliser au parc des expositions de Bordeaux Lac, où 22.000 personnes sont attendues samedi et dimanche.

>> A lire aussi : Bordeaux : Animasia investit le H14 pour son dixième anniversaire

« On a ceux qui nous suivent depuis la première édition, et au fil des ans des passionnés de toute la Nouvelle-Aquitaine puis de la France entière nous ont rejoints. Et puis on reçoit de plus en plus de curieux aussi » explique Aurélie Braud, chargée de programmation et des animations du festival. Animasia est aujourd'hui la référence en la matière dans toute la Nouvelle-Aquitaine.

Des arts martiaux, un concours de cosplay et de la danse japonaise

Ce déménagement va permettre un agrandissement de 50 % de la surface d'accueil, portée cette année à 9.000 m2. « Nous allons ainsi pouvoir redéployer un dojo, avec un tatami de 100 m2 » poursuit Aurélie Braud, qui assure la démonstration d'arts martiaux sera un des moments forts de la manifestation.

>> A lire aussi : Bordeaux: Un graffeur peint une fresque pour les 100 ans de sa grand-mère

A ne pas manquer non plus, le concours de cosplay (pour costume playing, dont le but est de donner vie à des personnages de mangas) samedi après-midi et le défilé dimanche après-midi. Une démonstration de danse japonaise aura lieu également, dimanche à 12h45, par l'association bordelaise Koidoukai, présente depuis les débuts d'Animasia.

Des studios de jeux vidéos à l'Indie Game Factory

Mais assurément, ce qui attire le plus de monde, ce sont les espaces dédiés aux jeux vidéos et à la culture manga. « Ces univers intéressent plusieurs générations, et des personnes qui viennent de tout le pays. »

Pour les fans de manga, à noter quelques événements de taille à venir au prochain festival BD d'Angoulême (25-28 janvier 2018), comme une exposition sur l'art de Naoki Urasawa, ambassadeur de la forme du manga, une retrospective Osamu Tezuka, celui qu'on surnommait « Le Dieu du manga », et une exposition de planches et d'illustrations originales de la série « Fairy Tail ».

Côté jeux vidéos, la première édition de l'Indie Game Factory permettra à des studios de jeux vidéos, français et indiens, de présenter à Animasia ses dernières productions.

Animasia accueillera enfin quelques invités prestigieux, comme le youtubeur Bob Lennon, et Brigitte Lecordier, la voix de Sangohan et Sangoku, les personnages du manga Dragon Ball Z.

Animasia, samedi de 10 h à 20 h (ouverture de la billetterie à 11 h) et dimanche de 10 h à 18 h. Tarifs sur place : samedi 15 euros, dimanche 14 euros, pass deux jours 25 euros. Tarifs en ligne : samedi 15,70 euros, dimanche 14,70 euros, pass deux jours 20 euros. animasia.org