Mérignac Handball: Audrey Bruneau se cuisine une carrière aux petits oignons

HANDBALL L’internationale française a décidé de mettre entre parenthèses sa carrière pro, pour se consacrer à son autre passion, la cuisine…

Clément Carpentier

— 

Audrey Bruneau souhaite se spécialiser en pâtisserie.
Audrey Bruneau souhaite se spécialiser en pâtisserie. — Mathieu Carrion / Mérignac Handball
  • Audrey Bruneau a été vice-championne du monde de handball avec la France, en 2011.
  • Sa priorité, c'est désormais la cuisine.
  • Le Mérignac Handball peut avoir de grosses ambitions avec une telle joueuse.

Mais que fait Aubrey Bruneau au Mérignac Handball ? C’est sûrement la question que se poseront, comme beaucoup déjà, l’entraîneur, les joueuses et les supporters de La Rochelle en voyant le nom de l’internationale française (40 sélections) sur la feuille de match, dimanche, lors la 4e journée de deuxième division. Comment cet ancien grand espoir du hand a-t-il pu poser ses valises en Gironde ?  20 Minutes à la réponse.

Avec Audrey Bruneau, le Mérignac Handball est invaincu cette saison.
Avec Audrey Bruneau, le Mérignac Handball est invaincu cette saison. - Mathieu Carrion / Mérignac Handball

Audrey Bruneau, c’est avant tout un ovni sur un terrain. Une grande gaillarde d’1,89 m aux qualités athlétiques hors norme. Mais après sept ans de haut niveau, elle souhaite vivre autre chose : « C’est un choix personnel. Je veux reprendre mes études et me consacrer à mon autre passion, la cuisine. »

>> A lire aussi : Bordeaux: Vincent Cadren, dernier hockeyeur des Boxers à mener une double vie

Elle rêve d’ouvrir son propre restaurant 

A 25 ans, l’arrière gauche girondine a mûrement réfléchi ce changement de cap : « Déjà, j’ai été déçue de certaines choses dans le handball. Ensuite, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la région lors de mon passage à l’Union Mios-Biganos-Bègles en 2015. Enfin, je suis en alternance aujourd’hui donc il fallait trouver un club qui corresponde à tout ça. » Le Mérignac Handball est apparu très vite comme le club idéal…

Aujourd’hui, Audrey Bruneau est une jeune femme « totalement épanouie car elle a trouvé un équilibre parfait entre le handball et la cuisine pour la première fois de sa vie, sans que l’un mange l’autre. » La vice-championne du monde 2011 a clairement décidé de mettre entre parenthèses sa carrière de joueuse professionnelle : « Plus jeune, j’ai toujours privilégié le sport alors que maintenant je suis capable de louper un entraînement pour travailler le soir au restaurant. » Précisément à la Table de l’Hippodrome au Bouscat où elle exerce à plein-temps en attendant d’ouvrir son propre restaurant.

Audrey Bruneau avec l'équipe de France de handball.
Audrey Bruneau avec l'équipe de France de handball. - Milosavljevic

>> A lire aussi : Le coup de gueule de Boris Diaw «peut-être pris pour un con» à Bordeaux

Pourquoi ne pas retrouver la LFH avec Mérignac

Si elle a quitté le très haut niveau, ses journées restent très chargées puisqu’elle s’entraîne chaque soir avec le Mérignac Handball. Sans oublier le match du week-end. Et pour l’instant, c’est gagnant-gagnant avec le club girondin. Les Girondines sont invaincues en Division 2 Féminine (trois victoires en trois matchs) et occupent la première place du championnat.

Le Mérignac Handball s'entraîne à la salle Pierre de Coubertin.
Le Mérignac Handball s'entraîne à la salle Pierre de Coubertin. - Clément Carpentier

Et si le club monte en première division (Ligue Féminine de Handball) que fera-t-elle ? « Je ne me pose pas encore la question. Pour l’instant, je vais finir mon année et après j’aimerais me spécialiser en pâtisserie », rigole celle qui ne régale plus uniquement sur les terrains mais aussi en cuisine. Notamment son cheesecake spéculoos accompagné d’une crème citron vert vanille et de petites framboises.