LGV Bordeaux-Île de France: Un million de voyageurs cet été, soit une hausse de 75 %

TRANSPORTS La fréquentation estivale de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et la capitale, inaugurée le 2 juillet, a dépassé les attentes de la SNCF…

Elsa Provenzano

— 

La fréquentation a explosé lors des premiers mois de la mise en service de la LGV.
La fréquentation a explosé lors des premiers mois de la mise en service de la LGV. — MEHDI FEDOUACH / AFP
  • La fréquentation de la ligne île de France/Bordeaux est en forte hausse cet été, depuis la mise en service de la LGV.
  • Selon la SNCF la tendance à la hausse du nombre de voyageurs se poursuit à la rentrée.

Les premiers chiffres de la SNCF sur la fréquentation de la nouvelle ligne à grande vitesse reliant Bordeaux à l’île de France (Paris/Roissy/Massy/Marne La Vallée) depuis le 2 juillet 2017 réjouissent la SNCF.

>> A lire aussi : Ouverture de la LGV: «Je suis venu passer la journée à Bordeaux», témoigne un Parisien

Augmentation de la fréquentation

Sur cette seule liaison, elle a enregistré un million de voyageurs en juillet et août, soit une augmentation de 75 % par rapport à l’été dernier. « Un chiffre qui en fait la première destination TGV de la façade Atlantique et la deuxième après Lyon au niveau national », souligne ce vendredi Eric Redonnet, directeur délégué TGV Nouvelle-Aquitaine.

Les secteurs d’Angoulême, Poitiers, et du Pays basque gagnent aussi en fréquentation avec une augmentation de 30 % de leur trafic par rapport à l’été 2016. Considérant la mise en service de la LGV vers Rennes, sur l’ensemble des destinations de la façade Atlantique (Sud-Ouest, Bretagne, Pays de la Loire), la SNCF estime le trafic à 7 millions de voyageurs soit une hausse de 20 % de la fréquentation sur ces zones.

>> A lire aussi : LGV: En Pays de la Loire, ce sont les TER qui roulent plus vite (mais tous les horaires changent)

De bonnes tendances pour cette rentrée 

L’été est une période particulière, avec beaucoup de voyages loisirs mais « en cette rentrée on est toujours sur cette pente d’augmentation avec 20 % pour les destinations Atlantique et 75 % pour la liaison Ile de France-Bordeaux », se réjouit Eric Redonnet. Malgré le succès rencontré cet été, dès l’ouverture de la ligne, la SNCF ne s’est pas retrouvée débordée par les voyageurs. « On a pu offrir des places à tout le monde jusqu’au dernier moment », assure Eric Redonnet. Actuellement 16 à 17 rames neuves Océane sont en circulation, elles sont mises en circulation progressivement à raison d’une par mois. D’ici 2020, ces rames circuleront sur l’ensemble du Sud-Ouest (Nouvelle-Aquitaine et Toulouse).

Les voyages professionnels ont été multipliés par deux sur le mois de septembre. « Avec des fauteuils ultraconforts dans le sens de la marche et le wifi nos trains sont de vrais bureaux roulants », met en avant le directeur.

>> A lire aussi : LGV Bordeaux-Paris: Les 18,5 allers-retours quotidiens directs sont confirmés

Le taux de régularité des TGV a été de 85 % en juillet et de 88 % en août. L’objectif affiché est de dépasser les 90 %. Le trafic des TER a augmenté de 12 % sur l’ensemble de la région. « Les trafics des TGV et des TER s’auto-alimentent », estime Eric Redonnet. Les opposants aux LGV estiment, eux, qu’il faudrait davantage développer les liaisons TER, ces « trains du quotidien ». L’enjeu est de pérenniser ces bons résultats, « tout en fidélisant nos clients et en leur offrant davantage de services », insiste-t-il.