VIDEO. Affaire Pierre-Ambroise Bosse: Son agresseur affirme avoir reçu «une canette de bière»

FAITS DIVERS Le jeune homme a aussi déposé plainte contre l’athlète…

C.C.

— 

Pierre-Ambroise Bosse après sa victoire du 400m le 8 août 2017 à Londres.
Pierre-Ambroise Bosse après sa victoire du 400m le 8 août 2017 à Londres. — Paston/BPI/Shutterstock/SIPA

Nouveau rebondissement dans l’affaire de l’agression de Pierre-Ambroise Bosse. L’avocat de son agresseur affirme que le champion du monde du 800 mètres ne « dit pas toute la vérité. » Son client a déposé une plainte à l’encontre de l’athlète pour violences volontaires avec arme par destination, relate Sud Ouest.

>> A lire aussi : VIDEO. La photo très impressionnante de Pierre-Ambroise Bosse après son agression

Une provocation de Pierre-Ambroise Bosse ?

C’est une rumeur qui courait depuis l’agression de Pierre-Ambroise Bosse, le 26 août dernier, sur le parking du Casino de Gujan-Mestras. L’athlète a-t-il provoqué son (ou ses) agresseur(s) ? C’est en tout cas ce que laisse entendre Maître Arnaud Dupin, l’avocat du jeune homme mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) de plus de huit jours. Si son client « reconnaît lui avoir asséné un coup de poing, il ne lui a jamais donné de gifle par la vitre de la voiture. Pierre-Ambroise Bosse a éludé beaucoup de choses », explique-t-il.

Le champion du monde « a jeté violemment une canette de bière en direction de mon client qui s’est protégé avec ses bras et a été blessé au niveau d’un biceps. Nous avons produit un certificat médical. Il (Pierre-Ambroise Bosse) a menti ! », poursuit Maître Arnaud Dupin. L’agresseur aurait même « voulu s’excuser lors de la confrontation, ce que l’athlète a refusé. »

>> A lire aussi : Pierre-Ambroise Bosse a «failli perdre un œil» suite à sa violente agression

L’agresseur souffre d’un lourd handicap à une jambe

Toujours selon l’avocat bordelais, son client « n’a pas cherché à se dérober, il a laissé son numéro de téléphone portable à une connaissance qui était sur place au moment des faits. » Il rappelle, enfin, que le jeune homme de 24 ans qu’il défend, n’a jamais pu donner des coups de pied au sol à Pierre-Ambroise Bosse puisqu’il souffre d’un lourd handicap à une jambe.

Depuis l’agression de l’athlète, le client de Maître Arnaud Dupin est sous contrôle judiciaire. De son côté, Pierre-Ambroisse Bosse affirme « n’avoir aucune responsabilité dans ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas de ma faute. » On rappelle dans cette affaire que les gendarmes sont toujours à la recherche d’autres potentiels agresseurs.

>> A lire aussi : VIDEO. Agression de Pierre-Ambroise Bosse: Un suspect a été placé en garde à vue par la brigade de recherches d’Arcachon