Viol et meurtre d’une femme enceinte au Pays Basque: Le suspect reconnaît son implication

JUSTICE L’homme soupçonné d’avoir violé et étouffé une jeune femme mercredi à Ustaritz a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il « n’a pas contesté sa participation aux faits »…

E.P.

— 

Une voiture de gendarmerie (illustration).
Une voiture de gendarmerie (illustration). — Konrad K. / SIPA

Dimanche, un homme de 38 ans a été arrêté après le meurtre d’une jeune élève infirmière de 23 ans, enceinte de 8 mois, à Ustaritz dans le Pays Basque. Elle a été retrouvée ligotée et les yeux bandés par son compagnon, le mercredi soir. La jeune femme a également été violée.

>> A lire aussi : Pays basque: La jeune femme enceinte tuée a été violée

Lors d’une conférence de presse ce mardi, retransmise par France 3, le procureur adjoint de la République de Bayonne Marc Mariée explique que le suspect a été mis en examen pour homicide volontaire avec comme circonstance aggravante l’état de vulnérabilité de la victime, en l’occurrence son état de grossesse et aussi pour viol, avec la même circonstance aggravante. Il a enfin été mis en examen pour vol dans une maison d’habitation.

« Il n’a pas contesté sa participation aux faits », a précisé le procureur adjoint, et on sait qu’il a agi seul. Le juge des libertés a décidé de placer l’individu, né en Suisse et de nationalité française, en détention provisoire.

>> A lire aussi : Femme enceinte tuée au Pays basque: Un suspect interpellé

On sait que le suspect a des antécédents psychiatriques mais à ce stade le procureur adjoint n’a pas souhaité s’exprimer davantage, informant simplement que des expertises sur sa personnalité auraient cours lors de l’instruction. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

>> A lire aussi : Pays basque: La jeune femme enceinte retrouvée morte a été asphyxiée