Limoges: Cinq véhicules de la gendarmerie brûlés

FAITS DIVERS Ces incendies « pourraient être volontaires »…

M.B. avec AFP

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes.
Illustration d'une voiture de gendarmerie, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Cinq véhicules appartenant au groupement de gendarmerie de la Haute-Vienne ont été détruits par un incendie dans la nuit de lundi à mardi, dans l’enceinte de la caserne Jourdan à Limoges, a-t-on appris auprès des gendarmes.

>> A lire aussi : Dordogne: Les gendarmes ramassent un étudiant qui dormait contre une barrière de péage de l'autoroute

Trois véhicules portant l’inscription « gendarmerie », ainsi que deux bus blancs, ont brûlé. D’après les premières constatations, ces incendies pourraient être volontaires, « raison pour laquelle une enquête a été ouverte par le parquet de Limoges », a indiqué à Jean-Marc Géraud, officier de communication de la gendarmerie.

Enquête confiée à la Section de recherche de Limoges

L’enquête, confiée à la Section de recherches de Limoges, « doit justement établir de manière formelle l’origine de l’incendie » et les éventuels responsables.

Ces incendies interviennent alors que huit personnes, dont certains décrits comme « membres de la mouvance radicale ultra-gauche », sont jugées à partir de mardi à Paris pour l’attaque et l’incendie en mai 2016 d’une voiture de police dans un climat tendu de mobilisation contre la loi Travail.

>> A lire aussi : VIDEO. Voiture incendiée quai de Valmy: Les agresseurs présumés de «Kung-fu Cop» devant la justice