Danone Nations Cup: Les U12 des Girondins de Bordeaux vont vivre le rêve américain

FOOTBALL Ils s’envolent, ce mercredi matin, pour représenter la France lors de la célèbre compétition internationale à New York…

Clément Carpentier

— 

Les U12 des Girondins de Bordeaux vont participer à la Danone Nations Cup
Les U12 des Girondins de Bordeaux vont participer à la Danone Nations Cup — Girondins de Bordeaux
  • Ces enfants vont participer à la « Coupe du monde » de leur catégorie d’âges.
  • Ils porteront le maillot de la France.
  • Un voyage aussi culturel avec des visites.

« Ce sera peut-être la première et dernière fois », Milan n’a que 12 ans mais il prend déjà la mesure de « l’incroyable événement » qu’il va vivre dans les prochaines heures de l’autre côté de l’Atlantique. Celui de participer à la Danone Nations Cup, la plus grande compétition internationale de football pour les enfants de 10 à 12 ans, parrainée par Zinédine Zidane.

>> A lire aussi : Les jeunes Girondins terminent 9es de leur Coupe du monde

Une récompense bien méritée 

En effet, les U12 des Girondins de Bordeaux vont représenter les couleurs de la France de vendredi à dimanche à New York après leur victoire dans la finale nationale en juin dernier au Haillan. « C’est une belle récompense pour les gamins. Il y a déjà beaucoup d’excitation. En plus, la destination fait rêver », avoue Guillaume Tanasescu, leur entraîneur.

Ce n’est pas Milan qui va dire le contraire : « C’est cool. C’est impressionnant ! Avec notre équipe, on va partager un super voyage » et notamment avec son copain de la défense, Sacha. Le benjamin de cette équipe avec ses 11 ans va vivre « un grand moment. Je pense qu’on va beaucoup s’amuser. Ce sera une très bonne expérience pour nous. »

>> A lire aussi : La Champion's Cup et ses graines de champions débarquent au Vélodrome

Avec le maillot de l’équipe de France

Ces petits Girondins vont surtout vivre l’expérience de porter le maillot de l’équipe de France. Et ça, « ça fait très bizarre », reconnaît Sacha qui a « l’habitude de regarder les grands à la télé. Ça fait rêver. » « Je suis fier. Représenter la France, c’est quelque chose. Pouvoir affronter d’autres équipes internationales [Maroc, Russie et USA lors des poules], ça n’arrive pas tous les jours », surenchérit Milan.

Mais attention, les deux copains ne perdent pas de vue le résultat. Ils espèrent « gagner » ou au moins atteindre les phases finales avec en tête, un autre rêve. Celui de fouler la pelouse de la Red Bull Arena (25 000 spectateurs). En effet, si les deux premiers jours de compétition se déroulent au centre d’entraînement des New York Red Bulls, la dernière journée aura lieu dans l’enceinte où Thierry Henry a fini sa carrière. Autant dire que « jouer dans un grand stade comme ça, ça motive » Milan et ses coéquipiers.

La Red Bull Arena de New York.
La Red Bull Arena de New York. - Lawrence/ISI/Shuttersto

>> A lire aussi : Et si Malcom était le meilleur Brésilien de Ligue 1 (après Neymar bien sûr)?

Du foot mais pas que…

Un voyage qui ne s’arrêtera pas à la visite d’un stade car New York, c’est aussi « les taxis jaunes, la statue de la Liberté et beaucoup de monde », comme le rappelle Sacha. « C’est également un voyage culturel pour ces enfants. Lundi prochain, nous avons prévu une journée avec des visites après la compétition », précise Guillaume Tanasescu.

Les enfants vont découvrir le quartier de Manhattan.
Les enfants vont découvrir le quartier de Manhattan. - Loic Venance

Pendant les séjours, les petits Girondins pourront aussi faire la découverte de leurs différents adversaires. Les 400 enfants sont, en effet, regroupés dans des hôtels communs avec une soirée de clôture prévue avant le retour en France. Et surtout sur terre avec pleins de souvenirs dans la tête de ces apprentis footballeurs.