Plus de 15.000 congressistes accueillis à Bordeaux d'ici la fin de l'année

ECONOMIE La destination séduit de plus en plus d’organisateurs de congrès, avec un pic observé à l’automne…

Elsa Provenzano

— 

Visuel de synthèse du projet prévu pour 2019 sur le parc des Expositions de Bordeaux Lac. Lancer le diaporama
Visuel de synthèse du projet prévu pour 2019 sur le parc des Expositions de Bordeaux Lac. — Cabinets d’Architectes Arsène-Henry & Triaud et Brochet/Lajus/Pueyo

« Les organisateurs de Congrès ont entre 5 et 15 % de participants en plus quand ils annoncent Bordeaux comme destination », assure Karine Santamaria, directrice de Bordeaux Events, marque de Congrès et Expositions de Bordeaux (CEB) dédiée à l’accueil de manifestations professionnelles et grand public. Si la capitale Girondine a l’ambition de s’imposer dans le top 3 des villes de Congrès, il lui reste du chemin à parcourir et la ville de Lyon est notamment une solide concurrente dans ce domaine.

>> A lire aussi : L'avenir du tourisme est une affaire de pros

De septembre à décembre c’est la haute saison des congrès à Bordeaux qui va accueillir plus d’une quinzaine d’événements pour un total de près de 15.000 congressistes. En octobre, la convention nationale des avocats, réunissant plus de 5.000 professionnels se déroulera par exemple dans la capitale girondine. Le rythme de tenue des congrès est aussi soutenu aux mois de mai et juin, en dehors de l’été et des vacances scolaires.

Une destination mieux desservie

Si l’activité se développe s’est en premier lieu parce que l’accessibilité de la ville s’améliore, selon la directrice de Bordeaux Events : « l’arrivée de la LGV mais aussi le développement de l’aéroport, avec de nouveaux terminaux et de nouvelles destinations, contribuent à l’attractivité de la destination ». L’offre en hôtels est aussi en progression. « On a de moins en moins de retard et il y a des projets en cours », commente Karine Santamaria.

>> A lire aussi : Bordeaux: 4e ville française la plus prisée pour le tourisme d'affaires

Une grande part des congrès sont médicaux et la réputation du centre hospitalier Bordelais, élu meilleur hôpital de France pour la deuxième année consécutive selon le dernier classement du journal Le Point, est un atout pour vendre la destination Bordeaux. « Il faut savoir qu’il faut une équipe locale motrice pour porter une candidature et ce classement contribue à la motivation des équipes », pointe la directrice de Bordeaux Events.

Une nouvelle infrastructure en 2019

Actuellement 300 événements par an, dont 40 congrès, sont organisés à Bordeaux et l’objectif de Bordeaux Events est d’en proposer 400 d’ici 2020. « On souhaite accueillir des événements de plus grande envergure, et plus internationaux, sachant que seuls 10 % de ceux accueillis actuellement le sont », précise Karine Santamaria. Pour relever ce défi, le Parc des Expositions sera doté dès début 2019 d’un nouveau hall avec une salle plénière capable d’accueillir de 1.500 à 6.000 personnes assises, une surface d’exposition de 7.400 m2 et douze salles de réunion. Bordeaux Events se positionne dès maintenant pour accueillir des congrès emblématiques pour lesquels les villes doivent convaincre plusieurs années à l’avance.

>> A lire aussi : Bordeaux: De nouveaux hôtels pour combler les manques et répondre à la hausse du tourisme

Le tourisme d’affaires est en augmentation sur la métropole Bordelaise comme le relève la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Bordeaux Gironde dans son baromètre hôtellerie : elle représentait 52 % de la clientèle totale en 2016 et 55,7 % en 2017.