Bordeaux: 25% de cyclistes en plus depuis la fermeture du pont de Pierre

MOBILITE Après plus d'un mois d'expérimentation, Bordeaux Métropole estime que la fermeture du pont aux véhicules motorisés favorise les transports doux et ne provoque pas de congestion sur les autres ponts...

E.P.

— 

Des cyclistes et piétons ont manifesté pour le maintien de la fermeture du pont de pierre aux véhicules motorisés.
Des cyclistes et piétons ont manifesté pour le maintien de la fermeture du pont de pierre aux véhicules motorisés. — Vélo Cité / Christophe Pit

Mardi soir, 222 cyclistes ont participé à la manifestation sur le pont de Pierre pour une pérennisation de la fermeture du pont de pierre aux véhicules motorisés, selon l’association Vélo Cité qui promeut la pratique du vélo. La pétition qu’elle a lancé le 28 août en ce sens a recueilli près de 1.600 signatures.

>> A lire aussi : Circulation à Bordeaux: Les nouveautés de la rentrée pour les automobilistes

Depuis le 1er août cette mesure est en vigueur et la Métropole en a tiré un premier bilan positif ce mercredi, même si elle estime que les conclusions ne seront complètes qu’à la fin de l’expérimentation, prévue pour la fin du mois de septembre.

7.257 cyclistes en moyenne en jour ouvré

Le premier constat, qui avait déjà commencé à être esquissé, est la fréquentation accrue des cyclistes sur l’ouvrage, maintenant qu’ils partagent avec les bus une large voie de circulation, laissant les trottoirs aux piétons. « En moyenne, sur l’ensemble du mois d’août, 7.257 cyclistes ont utilisé le pont en jour ouvré. Cela représente 1.500 cyclistesde plus que l’année dernière sur la même période, soit une augmentation de 25 % », remarque la Métropole dans un communiqué.

>> A lire aussi : Bordeaux: 90.000 cyclistes comptabilisés sur le pont de Pierre depuis sa fermeture aux véhicules

Autre point positif, la mesure a permis d’effectuer un report modal de la voiture vers les autres modes de transports, faisant diminuer de 3.000 voitures par jour, le nombre global de passages sur les cinq ponts de la métropole.

« Aucun impact réel n’a été noté sur la circulation du pont Saint Jean »

Le test de la rentrée s’est plutôt bien passé. Et mardi, lors de la levée du pont Chaban en heure de pointe, il y a eu des ralentissements mais les embouteillages observés ne sont « pas fondamentalement différents de ceux mesurés habituellement lors de telles situations », estime la collectivité. Le trafic chargé sur le pont Saint-Jean avait commencé à se faire sentir dès le mois de juin, avant l’expérimentation, estime-t-elle, car des travaux d’aménagements sont réalisés en amont de l’ouvrage. « Aucun impact réel n’a été noté sur la circulation du pont Saint-Jean », conclut la Métropole.

>> A lire aussi : Bordeaux: Tout savoir sur les conséquences de la fermeture du pont de Pierre aux voitures

Elle a décidé notamment pour la sécurité des deux roues de moins de 50 cm3 de limiter la vitesse sur le pont à 50 km/h au lieu de 70 aujourd’hui, à partir du milieu de semaine prochaine.