Bordeaux: Pour la rentrée, Juppé a visité une école provisoire, assemblée en un an

EDUCATION Alain Juppé s’est rendu à l’occasion de la rentrée scolaire dans une école des Bassins à flot, installée provisoirement en attendant la construction d’une école en dur livrée en 2020…

Elsa Provenzano

— 

Alain Juppé, maire de Bordeaux, s'est rendu dans l'école provisoire à l'occasion de la rentrée scolaire.
Alain Juppé, maire de Bordeaux, s'est rendu dans l'école provisoire à l'occasion de la rentrée scolaire. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Alain Juppé a visité la nouvelle école, provisoire, Alfred Daney ce mardi. 
  • Il a vanté les mérites de cette construction, édifiée en un an pour pallier le manque d'équipements en groupes scolaires du quartier. 
  • Une autre école provisoire de ce type sera construite à Abadie. 

« J’appréhendais un peu que ce soit fait à la va vite quand j’ai appris que mon fils irait dans une école provisoire, reconnaît une mère d’élève ce mardi, dans la cour du groupe scolaire Alfred Daney, que le maire de Bordeaux, Alain Juppé est venu visiter. Mais je suis rassurée, c’est franchement bien aménagé. »

L'école Alfred Daney a été construit provisoirement en attendant la livraison d'une école en dur, programmée pour 2020.
L'école Alfred Daney a été construit provisoirement en attendant la livraison d'une école en dur, programmée pour 2020. - E.Provenzano / 20 Minutes

 

>> A lire aussi : Une école provisoire installée dans un square des Bassins à flot, pour cause de terrain pollué

Assemblée en un an pour 6 millions d’euros

Le groupe scolaire qui devait être construit rue de la Faïencerie dans ce quartier des Bassins à flot dans lequel des milliers de logements ont été édifiés, n’a pu l’être en raison d’une pollution au radium. La ville s’est alors tournée vers une solution provisoire pour scolariser les enfants du quartier : l’implantation d’une école modulaire sur l’emprise du stade Alfred Daney. Elle a été assemblée en seulement un an, pour un coût de 6 millions d’euros.

La cour de l'école Alfred Daney, qui accueille 10 classes.
La cour de l'école Alfred Daney, qui accueille 10 classes. - E.Provenzano / 20 Minutes

L’établissement de 10 classes, en maternelle et élémentaire, devrait accueillir des élèves jusqu’en 2020, date de livraison annoncée pour le groupe scolaire en dur. « La ville est propriétaire des modules qui pourront être démontés et remontés ailleurs, et ne serviront pas forcément pour des écoles », précise Emmanuelle Cuny, adjointe au maire en charge de l’éducation.

>> A lire aussi : Davantage d'écoles provisoires à la rentrée, pour faire face à l'afflux d'élèves

La cour de l'école Alfred Daney, qui accueille 10 classes.
La cour de l'école Alfred Daney, qui accueille 10 classes. - E.Provenzano / 20 Minutes

« C’est une belle école, les travaux s’y sont terminés il y a quelques jours, a affirmé Alain Juppé devant les parents d’élèves venus amener leurs enfants pour la rentrée. Faire en sorte que les enfants soient bien reçus dans nos écoles, c’est absolument prioritaire. » Il a insisté sur les salles « vastes et lumineuses », « la belle salle de motricité » et la climatisation installée dans l’équipement.

Le dortoir des maternelles, à l'intérieur de l'école provisoire.
Le dortoir des maternelles, à l'intérieur de l'école provisoire. - E.Provenzano / 20 Minutes

Le stade amputé de m2

L’opposition critique vivement ce recours au provisoire, estimant que les élèves bordelais payent une mauvaise anticipation de la part de la Ville de Bordeaux. « Les écoles que la ville n’arrive pas à livrer, si ce n’est qu’avec des solutions provisoires, faisant appel à des préfabriqués, installés à la va vite dans des jardins publics, dans des cours d’écoles et pour cette rentrée scolaire 2017, au cœur du stade Alfred Daney que l’on ampute de précieux m2, c’est bien le résultat de cette politique et de ce manque d’anticipation », assène Philippe Dorthe, conseiller régional et départemental socialiste sur son site.

>> A lire aussi : Des écoles provisoires et des bus affrétés par la mairie dans le quartier Bacalan

Le réfectoire des petits, à Alfred Daney.
Le réfectoire des petits, à Alfred Daney. - E.Provenzano / 20 Minutes

Tout le département gagne des élèves dans le premier degré en cette rentrée mais particulièrement Bordeaux avec 520 nouveaux enfants scolarisés. Une autre école provisoire de 9 classes, à base de plaques et non de modules, est installée rive droite dans le secteur Abadie.