jean Eude Borde et Julian Le Goff (de gauche à droite) ont lancé un laboratoire de cuisine partagée.
jean Eude Borde et Julian Le Goff (de gauche à droite) ont lancé un laboratoire de cuisine partagée. — E.Provenzano / 20 Minutes

ECONOMIE

Bordeaux: Un laboratoire de cuisine partagé qui fait recette auprès des pros

Deux jeunes entrepreneurs ont ouvert cet été un laboratoire de cuisine partagé sur 200 m2 qui intéressent traiteurs, gérants de food-trucks, pâtissiers et même restaurateurs…

  • Une cuisine professionnelle aux normes est proposée à la location aux cuisiniers indépendants qui le souhaitent par Coloc’2 chefs.
  • Les demandes reçues par l’entreprise dépassent le cadre de la Métropole.
  • Une centrale d’achat va être lancée par Coloc’2 chefs.

« Je peux produire davantage et stocker, explique Alix Hemery, spécialiste des gâteaux de mariage et qui a été la première professionnelle à fréquenter le site « Coloc' 2 chefs », ouvert depuis cet été à Lormont, près de Bordeaux. Je suis une jeune entrepreneuse et je peux avec cette solution attendre de voir où va mon entreprise avant d’investir ». Des locaux de cuisine aux normes équipés avec un matériel professionnel représentent des investissements très coûteux.

>> A lire aussi : Bordeaux: Une idée pour les professionnels à l'étroit dans leurs cuisines

« J’apprécie de pouvoir stocker en chambre froide »

La société Coloc 2 chefs l’a compris et propose une surface de 200 m2 entièrement équipée aux cuisiniers en recherche d’espace pour produire dans les meilleures conditions possibles et en respectant les exigences d’hygiène en vigueur. Les tarifs pour l’ensemble de la prestation (location, assurance, électricité, eau etc.) vont de 12 à 27 euros l’heure, sachant que pour bénéficier d’un prix inférieur à 15 euros, il faut venir au moins trois fois par semaine. Le volume minimum d’une session est fixé à quatre heures.

>> A lire aussi : Bordeaux: Pour retrouver des étoiles, Philippe Etchebest lance un nouveau concept de table d'hôtes gastronomique

« Je produis le vendredi et je livre le samedi matin, explique la jeune femme qui a lancé en début d’année son entreprise « Alix H, gâteaux d’exception ». J’apprécie particulièrement de pouvoir stocker en chambre froide mes gâteaux mais également l’épicerie fine ». Après avoir cuisiné chez elle au tout début de son activité, elle a travaillé dans la cuisine d’un restaurant, qu’on lui prêtait. C’est un vrai confort pour elle aujourd’hui de bénéficier de ces infrastructures professionnelles.

« Pour l’instant on a de très bons retours », assure Julian Le Goff, à l’initiative de Coloc’2 chefs avec Jean Eude Borde. En plus des gérants de food-trucks, traiteurs et pâtissiers qui avaient été ciblés comme les utilisateurs potentiels principaux, des restaurateurs et des formateurs indépendants ont déjà montré de l’intérêt pour la structure. La preuve que l’espace manque dans les cuisines de certains restaurants Bordelais… « C’est aussi une façon de sécuriser la production pour les consommateurs », souligne Jean Eude Borde.

Une centrale d’achat en projet 

Favoriser l’approvisionnement des restaurateurs et autres professionnels du secteur en produits locaux de qualité, c’est l’ambition du projet de plateforme numérique porté par Coloc' 2 chefs. « Il y a eu un gros coup de collier en ce sens vis-à-vis des particuliers mais pas des professionnels », estime Jean-Eude Borde. Et avec de plus gros volumes, les prix sont plus intéressants pour les produits alimentaires et non alimentaires utiles aux pros de la cuisine. L’idée devrait se concrétiser d’ici la fin d’année.

>> A lire aussi : Ducasse présente son livre «Manger est un acte citoyen» à Bordeaux: «On est au bout d'un système»

Les deux entrepreneurs ont aussi dans l’idée de permettre aux petits producteurs, qui ont intérêt à transformer leurs produits pour les valoriser, de venir faire des conserves, par exemple, sur le site de Coloc’2 chefs. Le lieu intéresse déjà les professionnels en dehors de la Métropole puisque certains font le trajet depuis le Bassin d’Arcachon.

La plateforme permettra surtout à Coloc’2 chefs de recruter des clients intéressés par ses équipements auprès des professionnels.