Bordeaux: Un graffeur peint une fresque pour les 100 ans de sa grand-mère

CULTURE L’artiste Pierre Bertolotti a peint ce dimanche une fresque pour l’anniversaire de sa grand-mère qui vient de fêter ses 100 ans…

Elsa Provenzano

— 

L'artiste s'est inspiré d'un cliché du photographe Lee Jeefries.
L'artiste s'est inspiré d'un cliché du photographe Lee Jeefries. — E.Provenzano/20 Minutes
  • Pour l'anniversaire de sa grand-mère, un artiste originaire de Lorraine a peint une fresque inspirée par un cliché du photographe anglais Lee Jeffries à Bordeaux. 
  • Il estime qu'à Darwin, projet alternatif de la rive droite bordelaise, son travail est particulièrement mis en valeur. 

« C’est un message d’amour », explique Pierre Bertolotti, un artiste décorateur et graffeur originaire de Lorraine, qui signe Scaf Oner, devant sa fresque. Réalisée ce dimanche à Darwin, sur la rive droite bordelaise, à partir d’un cliché du photographe anglais Lee Jeffries, l’œuvre est un hommage à la grand-mère de l’artiste qui vient de fêter ses 100 ans. « C’est assez rare d’atteindre cet âge-là et ma mamie fait encore plein de choses, même si elle a été placée en maison de retraite », commente-t-il.

C'est à Darwin, dans un espace de libre expression, que l'artiste originaire de Lorraine a peint sa fresque.
C'est à Darwin, dans un espace de libre expression, que l'artiste originaire de Lorraine a peint sa fresque. - E.Provenzano/20 Minutes

Un lieu ouvert à tous

Cette fresque a été peinte dans un des hangars désaffectés de Darwin. « Un lieu super à la mode », affirme Pierre Bertolotti, ravi que son travail y soit mis en valeur, pour quelque temps. « J’ai plutôt l’habitude de peindre dans des endroits abandonnés pour les marmottes et les lapins mais ici les gens peuvent venir en toute sécurité avec leurs enfants, apprécie-t-il. J’ai même rencontré une mamie pendant que je peignais, ce qui ne m’arrive pas souvent ».

Les graffeurs peuvent s’exprimer librement sur les murs de ce hangar, voué à la destruction en raison de projets immobiliers futurs, à condition de trouver une place suffisante pour peindre dans ce lieu très prisé, sans empiéter sur les fresques existantes.

Cet espace d'expression libre est apprécié des visiteurs du projet Darwin, installé sur la rive droite Bordelaise.
Cet espace d'expression libre est apprécié des visiteurs du projet Darwin, installé sur la rive droite Bordelaise. - E.Provenzano/20 Minutes

Alors que le projet Darwin prend de plus en plus d’envergure, il estime que son travail peut y « parler aux gens ». Il reconnaît aussi que dans cette ville aux façades blondes et, dans l’ensemble, peu dégradées, il y a peu de spots pour le street-art.

L'artiste a peint une autre fresque, au sein de la caserne Niel.
L'artiste a peint une autre fresque, au sein de la caserne Niel. - E.Provenzano/20Minutes

S’il évoque la possibilité de s’installer à Bordeaux, une ville qu’il trouve très belle, en tant que décorateur, il n’appréhende pas son travail comme une vitrine publicitaire. « C’est juste pour le plaisir de faire plaisir », sourit-il.