Gironde: Un groupe Facebook créé pour honorer la professeure de La Teste décédée au Portugal

HOMMAGE Les élèves de cette professeure d’Espagnol du collège Henri-Dheurle de La Teste (Gironde) veulent notamment organiser une marche blanche…

Mickaël Bosredon

— 

Des fleurs ont été déposées devant le collège de La Teste où la professeur d'Espagnol enseignait
Des fleurs ont été déposées devant le collège de La Teste où la professeur d'Espagnol enseignait — Facebook

Mardi, Céline Bétouret-Candau, professeure d’Espagnol au collège Henri-Dheurle de La Teste, a brutalement perdu la vie dans l’île de Madère, où elle passait ses vacances en famille. C’est l’une des victimes de l’accident qui a coûté la vie à treize personnes, après la chute d’un arbre.

>> A lire aussi : La chute d'un arbre en pleine fête religieuse tue 13 personnes au Portugal

La page d’accueil de l’établissement indique que le collège est en deuil. Elèves, collègues, parents d’élèves se disent choqués par cette disparition. L’enseignante était particulièrement appréciée pour son dynamisme et son implication.

Marche blanche

Plusieurs élèves de la professeure, ainsi que d’anciens élèves, ont participé à la création d’une page Facebook en sa mémoire. L’objectif est aussi d’organiser une marche blanche en sa mémoire.

>> A lire aussi : La Française décédée à Madère était de Gujan-Mestras

Céline Bétouret-Candau, qui avait grandi dans le Béarn, était installée dans le Bassin d’Arcachon depuis 2009. Elle avait 42 ans. Le corps de l’enseignante est toujours dans l’île de Madère, où est encore hospitalisé son fils de quatre ans, rapporte Sud Ouest.

Au collège Henri-Dheurle, un moment d’hommage et de recueillement est annoncé pour la rentrée des élèves, le 1er septembre.