Défenestration d'une femme à Sarlat: Enquête «dans un milieu de toxicomanes»

FAITS DIVERS Une mère de famille a mortellement chuté d’un appartement, jeudi dernier. Sa mort pourrait être liée au trafic de drogue, selon le parquet…

J.S.-M.

— 

Deux personnes ont été placées en garde à vue à la gendarmerie de Sarlat, puis libérées.
Deux personnes ont été placées en garde à vue à la gendarmerie de Sarlat, puis libérées. — Capture d'écran

Près d’une semaine après la mort d’une femme de 38 ans, à Sarlat (Dordogne), l’enquête patine, selon des informations du quotidien Sud-Ouest. Les enquêteurs ne savent pas si cette mère de deux enfants, qui a chuté mortellement d’une fenêtre, s’est suicidée ou a été poussée.

>> A lire aussi : Une centaine de plants de cannabis découverts chez un homme de 76 ans, en Dordogne

L’autopsie n’a « pas conclu à l’intervention d’un tiers », explique à Sud-Ouest le parquet, qui indique que le drame a eu lieu « dans un milieu de toxicomanes ». Des analyses toxicologiques sont en cours.

Deux hommes ont tour à tour été placés en garde à vue, puis libérés. Un troisième suspect est recherché.