VIDEO. Bordeaux: Une étape décisive pour le monumental chantier de la Meca

ARCHITECTURE La Maison de l'Economie Créative et Culturelle doit être livrée en septembre 2018 quai de Paludate à Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

Installation des poutres métalliques reliant les deux bâtiments de la future Meca à Bordeaux
Installation des poutres métalliques reliant les deux bâtiments de la future Meca à Bordeaux — Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine

Avec la construction de l’Arena, c’est l’autre grand chantier de la métropole de Bordeaux. La Meca (Maison de l’Economie Créative et Culturelle en Nouvelle-Aquitaine), sur le site des anciens abattoirs de Bordeaux, quai de Paludate, a franchi une étape cruciale jeudi. Les poutres métalliques de 36 et 39 tonnes, reliant les deux piles du bâtiment monolithe, ont été levées et installées avec succès.

 

Le monumental bâtiment dessiné par l’agence d’architecture danoise BIG commence ainsi à prendre véritablement forme. De 37 m de hauteur et de 120 m de longueur, ce sera le phare des berges de la Garonne au sud de Bordeaux.

Un temple de la création culturelle en Nouvelle-Aquitaine

Il réunira les différentes agences culturelles du conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, à savoir l’agence Ecla (Ecrit, Cinéma, Livre, Audiovisuel) le Frac (Fonds régional d’art contemporain) et l' Oara (Office artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine).

>> A lire aussi : Bordeaux: Le bâtiment de la future Meca sera «une œuvre d'art aussi belle de jour que de nuit»

Mais ce sera aussi un bâtiment ouvert au public, le Frac proposant des salles d’exposition temporaires et semi-permanentes sur 1.200 m², l'Ecla un auditorium de 90 places, et l’Oara une scène de 380 m² pour les productions régionales. Par ailleurs, un restaurant de 55 couverts sera ouvert au rez-de-chaussée, 7/7 jours midi et soir, tandis qu’au cinquième étage, sur la terrasse, sera installé un café sur 1.000 m² ainsi qu’un espace d’exposition d’œuvres d’art sur 850 m².

>> A lire aussi : VIDEO. Bordeaux: Comment le quartier Euratlantique va transformer la ville

D’un montant de 60 millions d’euros, ce projet doit être livré en septembre 2018.