Le premier TGV a réalisé le trajet avec des voyageurs à son bord est arrivé en gare de Bordeaux Saint-Jean.
Le premier TGV a réalisé le trajet avec des voyageurs à son bord est arrivé en gare de Bordeaux Saint-Jean. — E.Provenzano / 20 Minutes

TRANSPORTS

Ouverture de la LGV: «Je suis venu passer la journée à Bordeaux», témoigne un Parisien

L’ouverture commerciale de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Paris a eu lieu ce dimanche. Le premier train en provenance de Paris à réaliser le trajet en 2h 04 est arrivé à 10 h 56 à la gare de Bordeaux Saint-Jean…

  • Le premier TGV avec voyageurs à réaliser le trajet Paris-Bordeaux en 2 h 04 est arrivé ce dimanche à 10 h 56 en gare de Bordeaux Saint-Jean.
  • Les voyageurs rencontrés sur le quai de la gare ont beaucoup apprécié le confort des nouvelles rames.

« Quelle magnifique verrière, s’exclame Auriel, 19 ans, un étudiant parisien, en descendant du premier train à réaliser Paris-Bordeaux en 2h04, ce dimanche à 10 h 56. Je suis venu passer la journée à Bordeaux à l’occasion de l’inauguration de la ligne et je pense que beaucoup de Parisiens dans ce train avaient envie de profiter de leur dimanche ».

>> A lire aussi : VIDEO. Les LGV vers Bordeaux et Rennes (enfin) sur les rails et inaugurées en grande pompe

Cet abonné « TGV Max », a déboursé seulement 40 euros pour son trajet aller-retour et prévoit d’employer son dimanche à visiter la ville. « Ce serait bien que l’office du tourisme propose un programme à faire en une journée », glisse-t-il.

Le premier TGV est arrivé à l'heure en gare de Bordeaux Saint-Jean, ce dimanche.
Le premier TGV est arrivé à l'heure en gare de Bordeaux Saint-Jean, ce dimanche. - E.Provenzano / 20 Minutes

Les voyageurs gagnent 1 h 10 avec cette nouvelle ligne qui va fonctionner comme une vraie navette entre Paris et la capitale girondine, avec 33 allers-retours quotidiens, dont 18,5 directs

Un confort salué par les voyageurs

Ce train fait partie des nouvelles rames et son confort fait l’unanimité. « C’est super, j’avais une prise électrique et les sièges étaient réglables, on avait de la place pour nos jambes », pointe Gildas, 15 ans. « Le train est confortable, beaucoup plus stable que ceux dans lesquels j’ai l’habitude de voyager, témoigne Nils, 26 ans, qui rejoint des amis pour un tournoi de Mölkky. J’ai même dormi, alors s’est passé vite ». « C’est mieux agencé à l’intérieur et on ne sent pas les vibrations », estime Auriel. Un détail qui a son importance quand on sait que le train fait des pointes à 320 km/h sur ce trajet. Quinze nouvelles rames flambant neuves circulent déjà sur cette ligne.

Les rames du train étaient pleines pour ce premier trajet commercial.
Les rames du train étaient pleines pour ce premier trajet commercial. - E.Provenzano / 20 Minutes

 

Si les tarifs des billets sont à la hausse sur cette ligne, la SNCF mène une politique de prix agressive pour ce lancement commercial. « Deux tiers de nos clients voyagent avec des prix réduits », assure Philippe Bru, directeur régional de la Sncf Nouvelle-Aquitaine. « Je n’ai pas trouvé le prix abusif », commente Nils.

>> A lire aussi : VIDEO. Bordeaux: Comment le quartier Euratlantique va transformer la ville

Certains Parisiens envisagent de revenir en week-end voire « régulièrement » pour Auriel. « Cette ligne, nos dirigeants l’ont construite, elle a coûté cher donc il faut en profiter ! », commente-t-il. La SNCF enregistre 50 % de réservations supplémentaires pour cet été par rapport à la saison estivale 2016. Et, à la rentrée, l’appétit de la clientèle d’affaires pour la ligne sera particulièrement scruté.

>> A lire aussi : VIDEO. Le nouveau TGV a réalisé un trajet d'essai Paris-Bordeaux en 2h08