«Je suis né politiquement à Bègles», les adieux de Noël Mamère, qui quitte son siège de maire

POLITIQUE Sans surprise, c’est l’écologiste Clément Rossignol, soutenu par le maire sortant, qui a été élu par le conseil municipal avec 28 voix sur 31…

E.P.

— 

Noël Mamère fait ses adieux aux Bèglais ce vendredi soir - Photo : Sebastien Ortola
Noël Mamère fait ses adieux aux Bèglais ce vendredi soir - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Noël Mamère a quitté son siège de maire de Bègles jeudi soir après 28 ans à la tête de la ville.

>> A lire aussi : Bègles: Clap de fin pour Noël Mamère après 28 ans comme maire mais sa vie politique continue

Il avait annoncé le 12 janvier dernier son intention d’interrompre son mandat avant son terme.

C’est Clément Rossignol-Puech, conseiller municipal Vert proche du maire sortant, qui a été élu jeudi soir, recueillant 28 des 31 voix du Conseil, rapporte France Bleu Gironde.

Noël Mamère a prononcé un discours empreint d’émotion, précisant que Bègles avait toujours été dans les moments difficiles « son socle, sa base ». « Je ne suis pas né à Bègles mais je suis né politiquement à Bègles », a-t-il souligné.

>> A lire aussi : Bègles: Noël Mamère abandonnera ses mandats de maire et député en juin

Les Béglais se donnent rendez-vous pour dire au revoir à leur maire ce vendredi à 19 h à Bègles Plage ou dans la salle Blériot, si la pluie persiste.