Pyrénées-Atlantiques: Plus de 380 kg de résine de cannabis et des armes saisis

FAITS DIVERS Quatre personnes ont été interpellées dans le cadre d’une affaire de trafic de stupéfiants en bande organisée…

E.P.

— 

Illustration de résine de cannabis.
Illustration de résine de cannabis. — S. Ortola / 20 Minutes

Ce samedi, la gendarmerie de Pau, appuyée par le GIGN de Toulouse, est intervenue au domicile d’un particulier situé à Lacq, identifié comme un lieu de stockage temporaire de drogue au cours d'une enquête de près de sept mois. Les militaires ont saisi sur place 383 kg de résine de cannabis en provenance d’Espagne et les trois véhicules qui ont servi à leurs transports.

>> A lire aussi : Règlements de compte à Marseille : 12 personnes écrouées

L’intervention s’inscrit dans le cadre d’une commission rogatoire de Joëlle Guiroy, juge d’instruction à Pau, pour des faits de vols, importation de produits stupéfiants et association de malfaiteur, le tout en bande organisée.

Quatre interpellations

Trois hommes ont été placés en garde à vue samedi et présentés au juge d’instruction. Deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire et le troisième sous contrôle judiciaire, selon les décisions du juge des libertés et de la détention. Une quatrième personne a été interpellée lundi dans le cadre de cette affaire et se trouve encore en garde à vue.

>> A lire aussi : Choc mortel entre «go-fast» et motard des douanes: 9 ans de prison

En Espagne, la Garde Civile a perquisitionné un box dans la région de Santander, dans lequel elle a trouvé une arme de guerre de type kalachnikov et une arme de poing.