Bordeaux: Dernier concert des Fréro Delavega avant leur séparation, ce samedi aux Quinconces

MUSIQUE La production attend 25.000 personnes sur la plus grande place d'Europe, qui fait 12 hectares dont six d'espaces verts...

Elsa Provenzano

— 

Jeremy Frerot and Flo Delavega du groupe Fréro Delavega.
Jeremy Frerot and Flo Delavega du groupe Fréro Delavega. — David Niviere/NMA2016/SIPA

Ce sera la dernière occasion de voir les Fréro Delavega sur scène. Quelque 25.000 spectateurs sont attendus, ce samedi soir, sur la place des Quinconces de Bordeaux (Gironde) pour dire adieu à Jérémy Frérot, 27 ans, et à Florian Delavega (de son vrai nom Garcia), 29 ans, devenus célèbre en 2014, grâce à The Voice.

Surexposition médiatique et mode de vie

La surexposition médiatique du duo et le mode de vie qui en a découlé ne convenait plus à Florian Delavega qui souhaite désormais accorder plus de place à sa vie privée.

Le duo a ainsi choisi de terminer sa tournée entamée le 1er février à La Réunion, ce samedi 10 juin à Bordeaux, dans leur région natale. Les Quinconces, plus grande place d’Europe (12 hectares) qui a accueilli des noms prestigieux du rock comme les Pink Floyd ou Lou Reed, ont été mises à disposition du groupe par la mairie.

>> A lire aussi : Fréro Delavega se séparent, les raisons du divorce

« On ne peut pas dire que ce soit une place "select" au niveau des concerts. Par contre, on s’assure que les organisateurs puissent remplir les contraintes liées à la sécurité, renforcées en cette période d’état d’urgence », a expliqué Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture.

Des bars aux salles de concert en passant par Internet

Pour rappel, Jérémy Frérot et Florian Delavega ont grandi à Gujan Mestras sur le Bassin d’Arcachon et ont commencé à jouer ensemble à l’été 2010. Ils étaient maîtres-nageurs sauveteurs et poursuivaient des études pour devenir professeurs de sports.

>> A lire aussi : VIDEO. NRJ Music Awards: Amir, Tal, Fréro Delavega et Soprano raflent tout

Le duo commence à jouer dans un bistrot de Gujan Mestras, puis en 2011 dans le pub Bordelais le « Sherlock Holmes ». Leurs vidéos postées sur Internet commencent faire du bruit en 2013 et les deux potes sont alors contactés par le label Capitol Music France (Universal).

Pendant sa courte collaboration, le duo signera deux albums. Le premier opus éponyme, qui comprend le titre phare Le chant des sirènes, se vendra à 460.000 exemplaires. Des ombres et des lumières est, lui, sorti fin 2015 (180.000 exemplaires). Les deux Girondins, qui avaient annoncé leur séparation en novembre 2016, finiront donc leur carrière en beauté, devant un public qui les a soutenus depuis leurs débuts et à qui ils réservent des adieux particuliers.