Bordeaux: Pour sa première année d'ouverture, la Cité du vin totalise 425.000 entrées

TOURISME Le musée nouvelle génération a réalisé son mois record en août 2016, avec 48.000 visiteurs dans ses espaces payants...

Elsa Provenzano

— 

La barre des 400.000 visiteurs annoncés a été franchie en 2016.
La barre des 400.000 visiteurs annoncés a été franchie en 2016. — MEHDI FEDOUACH / AFP
  • La Cité du vin a dépassé ses objectifs de fréquentation. 
  • A l'équilibre budgetaire dès la première année, la Cité du vin veut continuer sur cete voie. 

Depuis son ouverture il y a un an, la Cité du vin a accueilli 425.000 visiteurs de 150 pays dans ses espaces payants. Une réussite puisque l’objectif était fixé à 400.000 visiteurs mais qu’il faut nuancer en prenant en compte l’effet de nouveauté au bénéfice de cette première année, après la livraison de l’équipement, inauguré par François Hollande le 31 mai 2016. 

>> A lire aussi : Bordeaux: Le Lab de Google s’installe à la Cité du Vin

La Fondation pour la culture et les civilisations du vin, qui exploite le site, estime qu’il n’y a au moins 27 % de visiteurs étrangers dans sa clientèle. Mais le chiffre exact est difficile à évaluer car les réservations se font parfois par des intermédiaires locaux, et ce sont alors leurs adresses qui sont retenues. Les nombreux mécènes de ce projet disposent aussi de billets d’entrée, qu’ils distribuent à travers le monde.

La pluie favorable à la Cité du vin 

« On s’attendait à une grande différence de saisonnalité entre janvier et août, mais elle a été moindre que prévu, explique Philippe Massol, directeur général de la Cité du vin. C’est un équipement urbain qui réagit à la météo et dès qu’elle n’est pas favorable on peut accueillir 3.000 visiteurs ».

Au-delà des 5.400 abonnements enregistrés sur l’année, l’équipement culturel fait aussi l’objet d’une seconde visite. Sur un an, 12 % des visiteurs sont déjà venus plus d’une fois. « On réalise 7,5 millions d’euros de recettes dont 10 % viennent du mécénat et ces recettes sont supérieures aux charges, explique Philippe Massol. L’objectif pour 2017 est d’obtenir au moins ces résultats. On est une fondation et derrière elle, il n’y a pas d’actionnaires, pas de dividendes. L’argent qu’on gagne on le réutilise. »

>> A lire aussi : Bordeaux: 40.000 visiteurs pour la Cité du vin, ouverte il y a un mois

L’exposition temporaire « Bistrot ! De Baudelaire à Picasso » se termine dans quelques jours et devrait frôler les 40.000 visiteurs. La cité du vin vise sur une programmation culturelle riche pour diversifier son visitorat et entretenir son attractivité. « On ne nous attend pas forcément sur cette dimension », estime le directeur général de la Cité du vin.

Chaque printemps, la Cité accueillera une grande exposition et à l’automne, elle laissera carte blanche à un vignoble pour qu’il s’ouvre au public. Le premier sera le vignoble géorgien, qui propose de parcourir ces 8.000 ans d’histoire viticole au travers d’une exposition qui se tiendra du 31 juillet au 5 novembre. L’équipement compte aussi sur la mise en service de la LGV entre Paris et Bordeaux pour attirer davantage de touristes, en visite dans la capitale girondine.

>> A lire aussi : Nouvelle-Aquitaine: Après un début compliqué, la saison touristique est jugée satisfaisante