Gironde: A 12 ans, il prévient les gendarmes sur la conduite de son père, qui a bu une «boisson anisée»

FAITS DIVERS L’enfant ne s’est pas senti en sécurité et a appelé un membre de sa famille, qui a lui-même prévenu les gendarmes…

E.P.

— 

gendarmes illustration.
gendarmes illustration. — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Ce dimanche 28 mai, vers 13 h 30, un père conduit en état d’ivresse avec son fils de 12 ans à bord, sur l' A63 en direction de Bayonne. L’enfant ne se sent pas en sécurité vu la conduite de son père et téléphone à un membre de sa famille qui prévient la gendarmerie de la situation.

Une patrouille du peloton motorisée de Mios se rend sur l’aire de repos de Lugos est, lieu où le véhicule s’est arrêté.La gendarmerie raconte sur sa page Facebook que le jeune garçon a signalé d’un geste de la main l’emplacement du véhicule aux militaires. « Au volant, se trouve un homme d’une cinquantaine d’années, complètement avachi, dormant profondément, musique à fond en plein soleil. Une forte odeur d’alcool se dégage de l’habitacle », écrivent les gendarmes.

>> A lire aussi : Ivre, il roule une bière à la main avec sa fille dans la voiture

Les gendarmes ont essayé en vain de faire sortir de sa torpeur le quinquagénaire qui s’est arrêté sur l’aire d’autoroute parce que son fils le lui a demandé, après un léger accrochage dû à une conduite dangereuse. L’enfant explique que son père s’était arrêté pour boire la « boisson anisée ».

2,76 grammes d’alcool par litre de sang

Les militaires ont finalement réussi à réveiller le conducteur après plusieurs secousses. « L’intéressé paraît totalement désorienté et s’avère incapable de comprendre les questions et demandes de la patrouille. Il tente à plusieurs reprises de redémarrer le véhicule », raconte les gendarmes.

>> A lire aussi : Une touriste française en état d'ivresse au volant tue un policier espagnol

Le dépistage d’alcoolémie révélera un taux de 2,76 grammes d’alcool par litre de sang. Il a été placé en garde à vue et sera poursuivi en justice pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique et mise en danger de la vie d’autrui.

Le jeune garçon a été confié aux soins de sa maman.