Bordeaux: Six personnes interpellées dans le cadre d'une opération antiterroriste

JUSTICE Les interpellations ont eu lieu à à Mérignac, Floirac, Bordeaux, dans le Marmandais et à Paris…

M.B.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — GILE MICHEL/SIPA

Six personnes ont été interpellées dans le cadre d’une opération antiterroriste dans la région bordelaise et à Paris lundi et ce mardi matin.

Filière vers la Syrie ?

Elles ont été interpellées par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, sur commission rogatoire. Il s’agirait de deux femmes et quatre hommes âgés de 27 à 48 ans, radicalisés, et soupçonnés d’avoir aidé des candidats au djihad à partir en zone irako-syrienne.

L’un des suspects, âgé de 48 ans, a été emprisonné huit ans sur la base américaine de Guantanamo dans les années 2000. Il s'agit de Saber Lahmar, selon France Bleu. L'homme vivait à Mérignac depuis 2009. En 2001 il avait été arrêté en Bosnie, accusé d'avoir fomenté un attentat contre l'ambassade des Etats-Unis à Sarajevo. Il avait ensuite passé 8 années derrière des barreaux à Guantanamo. Saber Lahmar, qui a toujours crié son innocence, avait finalement été blanchi et avait trouvé refuge en France, à Mérignac. Son avocat, maître Christian Blazy, ne comprend pas cette arrestation.

Les arrestations qui se sont déroulées à Mérignac, Floirac, Bordeaux, dans le Marmandais et à Paris ont été suivies de perquisitions. De source proche de l’enquête, du matériel informatique aurait été saisi mais aucune arme n’aurait été découverte, selon Sud Ouest.

Les gardes à vue pourraient se prolonger jusqu’à jeudi avant un éventuel transfert vers le parquet antiterroriste de Paris.