Législatives: La muraille du PS se fissure dans les Deux-Sèvres

ELECTIONS Des trois députés PS sortants dans ce département, seule l'ancienne ministre Delphine Batho se représente, et la situation est particulièrement complexe dans la première circonscription...

Mickaël Bosredon

— 

Delphine Batho, le 4 septembre 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris.
Delphine Batho, le 4 septembre 2013 à l'Assemblée nationale, à Paris. — P. KOVARIK / AFP

Dans la première circonscription, la candidate investie par le PS s’appelle Elodie Truong. Mais la députée socialiste sortante, Geneviève Gaillard, qui ne se représente pas après 20 ans de mandat, préfère appuyer la candidature de son suppléant, l’ex-PS Alain Piveteau, qui, au sein du collectif Champ Libre, incarne une mouvance « écolo-socialiste », comme le rappelle La Nouvelle République.

>> A lire aussi : Une page se tourne dans les Landes

Une situation qui pourrait profiter à Nathalie Seguin, investie par La France insoumise ? Le parti de Jean-Luc Mélenchon avait en tout cas réalisé un très bon score au premier tour de la présidentielle (23,51 % à Niort). Ou à Guillaume Chiche, investi par La République en marche ? Le parti d’Emmanuel Macron était arrivé en tête au soir du premier tour de la présidentielle à Niort (31,96 %). Ex-membre du PS, passé par le conseil régional d’Ile-de-France du temps de Jean-Paul Huchon, Guillaume Chiche est un nouveau venu en politique.

>> A lire aussi : En Charente-Maritime, place au renouveau

Vous trouvez la situation compliquée à gauche ? Attendez de voir à droite. Militante Les Républicains, Coralie Dénoues se présente sans l’accord de son parti, qui a investi Marc Thébault, premier adjoint du maire de Niort. Un candidat un temps pressenti pour représenter les couleurs de la République en marche…

L’ancienne ministre Delphine Batho en lice pour un troisième mandat

La situation est plus claire dans la deuxième circonscription, où l’ancienne ministre de l’Ecologie sous le gouvernement Ayrault, Delphine Batho, a été investie sans concurrence par le PS. Elue pour la première fois en 2007 dans cette circonscription, Delphine Batho avait été réélue dès le premier tour en 2012. En face d’elle, l’ancienne ministre affontera une jeune candidate de 36 ans investie par LR et l’UDI, Séverine Vachon (chef de cabinet du maire de Niort et vice-présidente du conseil départemental en charge de l’environnement), Jean-Romée Charbonneau pour le Front National, Christine-Nelly Heintz pour la République en marche et Yannick Maillou pour La France Insoumise.

Dans la troisième circonscription, c’est l’ancienne sous-préfète du même territoire, Véronique Schaaf-Gauthier, qui a été investie par LR et l’UDI. Le candidat du PS se nomme Marc Bonneau, jeune conseiller municipal de Bressuire et collaborateur parlementaire de la députée girondine Sandrine Doucet. Il tentera de prendre la succession du député sortant Jean Grellier (PS).