Bordeaux: Avec leurs afterwork, trois femmes bousculent les codes des grands châteaux du Médoc

INITIATIVE Pour dynamiser le territoire et faire découvrir de manière originale leur patrimoine, trois responsables du développement de propriétés viticoles ont décidé d'organiser des afterwork chaque premier jeudi des mois d'été...

Mickaël Bosredon
— 
Dégustation au château Marquis de Terme, à Margaux dans le Médoc
Dégustation au château Marquis de Terme, à Margaux dans le Médoc — Marquis de Terme
  • Les châteaux Marquis de Terme, Paloumey et Lamothe-Bergeron dans le Médoc ont décidé de s'unir pour organiser des afterwork dans leurs propriétés
  • L'un des objectifs est de désacraliser la dégustation des grands vins en créant une atmosphère conviviale

Il ne se passe jamais rien dans le Médoc, et les châteaux y sont inaccessibles. Oubliez les clichés, car trois jeunes femmes responsables du développement de trois magnifiques propriétés médocaines, ont décidé de faire souffler un vent de modernité sur ce territoire historique.

Avec 18 h 55 (comme grand cru classé en 1855) elles vont faire entrer un événement particulièrement urbain, l’afterwork, au sein de leurs propriétés, le grand cruchâteau Marquis de Terme, et deux crus bourgeois, château Paloumey et château Lamothe-Bergeron.

« Nous avons eu toutes les trois cette idée après nos derniers trophées aux Best of Wine Tourism, qui récompensent les propriétés pour leurs initiatives en matière d’oenotourisme, raconte Sandrine Chamfrault, du château Marquis de Terme. Nous voulions un événement qui mette en avant la qualité de nos vins, qui dynamise le territoire et qui permette de découvrir de manière originale notre patrimoine. »

« Boire un verre en terrasse après le boulot, c’est moins évident dans le Médoc »

Le premier afterwork se déroulera au sein de Marquis de Terme, à Margaux, jeudi 1er juin, de 18 h 30 à 21 h avec un happening à 18 h 55. Le deuxième aura lieu à Paloumey le jeudi 6 juillet, et le troisième à Lamothe-Bergeron le jeudi 7 septembre. « Nous tenions à faire cela sur la période estivale, pour faire vivre les espaces extérieurs de nos châteaux. A Bordeaux, vous pouvez aller boire un verre en terrasse avec vos collègues après le boulot, mais dans le Médoc c’est moins évident, il n’y a pas beaucoup de lieux pour cela. » Si ce n’est les châteaux.

>> A lire aussi : Bordeaux: Qualifié d'exceptionnel, le millésime 2016 attire la foule pour la semaine des primeurs

L’événement 18 h 55 vise en premier lieu la clientèle locale. Puis les touristes. « Et cela peut être intéressant que les deux se côtoient, que les Médocains rencontrent les gens qui viennent chez eux et qui ont parfois préparé leur séjour depuis un an » analyse Sandrine Chamfrault.

« Pas obligé de sortir nappe blanche et porcelaine de Limoge »

Et le tout dans une ambiance conviviale. Car l’objectif de ces afterwork est bien de désacraliser la dégustation des grands vins. « Nous voulons montrer que l’on est pas obligé de sortir la nappe blanche et la porcelaine de Limoges pour ouvrir une grande bouteille, mais qu’elle peut aussi se boire en apéritif de manière décontractée. »

>> A lire aussi : VIDEO.Landes : Des barriques de vin mises à vieillir sous deux mètres de sable

La capacité de ces soirées sera d’une centaine de convives, et le prix a été fixé à 15 euros (incluant dégustations et assiette de tapas). Pour faire connaître l’événement, Sandrine Chamfrault, Adeline Whartmann (Paloumey) et Anne Melchior (La Mothe-Bergeron) ont misé sur les réseaux sociaux. « Nous y sommes très présentes toutes les trois, et les premiers retours sont positifs. »

D’autres châteaux pourraient rejoindre ce trio prochainement. « Nous avons déjà des touches » glisse Sandrine Chamfrault, qui espère pérenniser l’événement.

Renseignements et réservations au 05.57.88.00.66.