Top 14: Ils parcourent plus de 900 kms à vélo pour voir Toulon-La Rochelle

RUGBY Après douze jours de route, le couple de Rochelais est arrivé à Marseille où aura lieu le match...

Laetitia Dive

— 

Le couple se lance régulièrement dans de longues épopées à bicyclette.
Le couple se lance régulièrement dans de longues épopées à bicyclette. — Pascale Prouteau
  • Pascale et Marc ont parcouru en moyenne 80 kilomètres par jours pendant ce voyage
  • Ils rentreront en camping-car à La Rochelle avec d'autres amis supporters

« Ça s’est passé tout bêtement : on était avec tous les amis du rugby et on voyait qu’il y avait des chances que le Stade Rochelais aille en demi-finale à Marseille. Moi, je ne suis pas fan de rugby. Mais j’ai dit à mon mari que je voulais bien le suivre si on y allait à vélo ».

Marc et Pascale sont partis du stade Marcel Deflandre
Marc et Pascale sont partis du stade Marcel Deflandre - Capture d'écran Facebook / Stade Rochelais

Voilà comment Pascale et Marc, sexagénaires rochelais, ont eu l’idée de traverser une bonne partie de la France à bicyclette pour assister à la demi-finale de Top 14 entre La Rochelle et Toulon qui aura lieu samedi. Le couple est habitué à ce genre d’épopée : « On voyage souvent comme ça, on a fait un tour d’Europe à vélo, on a été en Asie… Parfois ça nous prend aussi les week-ends, on part quelques jours explorer une région ».

Douze jours

Pascale l’avoue honnêtement, ils ne font pas partie « des gens qui prévoient tout à l’avance ». C’était encore une fois le cas pour rejoindre Marseille, alors ils ont préféré se donner du temps pour arriver avant le match : « on est partis le 9 mai et on est arrivés le 20. On ne savait pas ce qui pourrait nous arriver sur la route et on se disait qu’on pourrait faire un peu de tourisme ».

>> A lire aussi : TOP 14: Le Racing 92 surclasse Montpellier et file en demies

Et c'est ce qu'ils ont fait avec, entre autres, une pause « rugby » : après avoir emprunté la Vélodyssée (piste qui longe l’Atlantique), ils ont pris un train jusqu’à Agen « parce qu’il pleuvait et qu’il y avait le match contre Montauban ». Ce soir-là, les Agenais retrouvaient le Top 14 après avoir parfaitement maîtrisé leur finale d’accession (41-20).

Le couple a ensuite repris la route « sans jamais prendre d’autre train ». Si, la première semaine, ils avalaient entre 90 et 95 kilomètres par jour, les sexagénaires ont ensuite ralenti le rythme pour profiter des lieux : « On se laissait guider par les offices de tourisme. On a découvert de belles pistes cyclables et visité de très beaux villages ».

Retour en camping-car

Malgré les 913 kilomètres qu’ils ont dans les pattes, les deux Rochelais ne comptent pas se relâcher : « Mercredi, on va faire de la marche à pied pour découvrir les calanques autour de Marseille ». Et ensuite ? « On a des amis de La Rochelle qui nous rejoignent jeudi. Ils viennent en camping-car. On rentrera avec eux dimanche ».

Le soir du match, alors que Marc sera avec ses nombreux amis supporters au Vélodrome pour pousser derrière les Jaune et Noir, Pascale attendra à l’extérieur : « Je prendrai un café en me disant "pourvu qu’ils gagnent", comme ça, on passera une bonne soirée après… D’ailleurs, même s’ils perdent, on passera une bonne soirée ! »

>> A lire aussi : Biarritz Olympique: L'ancien président Marcel Martin est décédé, le rugby français perd un grand monsieur