Depuis quelques mois, le gardien était ovationné à chaque match.
Depuis quelques mois, le gardien était ovationné à chaque match. — Nicolas Tucat

FOOTBALL

Girondins de Bordeaux: «Triste» et «en colère»...Cédric Carrasso écrit aux supporters

Le non-renouvellement de son contrat a été officiellement annoncé par le club...

Il lui était « difficile de trouver le sommeil » ce mardi 16 mai, quelques heures après l’annonce de son départ. Du coup, Cédric Carrasso a pris son stylo pour s’adresser aux supporters des Girondins.

Dans sa lettre, le portier de 35 ans se dit « triste, ému, en colère » de quitter le club où il a joué pendant huit ans. En colère, car les dirigeants du FCGB lui ont appris la nouvelle deux jours après le dernier match de la saison à domicile :

La chose la plus importante à mes yeux aurait été de pouvoir partager dimanche dernier, tous ensemble, la fin d’une belle histoire. Il est pour moi, inconcevable que MON CLUB n’ait pas eu la décence, la correction de venir me voir quelques jours avant un match historique et qui de surcroît représente bien le joueur que je suis… Mais il en est ainsi et cela me fait énormément de mal. Pourquoi 48H après… et pas avant… ? Je ne suis pas en colère contre la décision sportive même si celle-ci était déjà fixée à mon insu

Un communiqué « froid » et très bref

Dans la foulée, le club avait publié un communiqué pour annoncer ce départ. Le contenu, jugé « froid » et « indigne », a scandalisé les supporters :

Au fil des matchs, le gardien avait noué avec le Virage Sud un lien particulièrement fort : « Les Ultramarines ? rien à dire, vous êtes magiques ! », écrit-il, après avoir évoqué comment lui, « le Marseillais », a réussi à se faire « adopter » par les supporters bordelais. « Aujourd’hui c’est sans doute ma plus grande fierté en tant que joueur. Nous avons vécu des joies intenses et quelques moments plus difficiles, mais j’ai toujours essayé de rester digne de ce grand club ».

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux : C’est officiel, le contrat de Cédric Carrasso n'est pas renouvelé

S’il adresse aussi des remerciements à « M. De Tavernost, M. Triaud ainsi que M. Laurent Blanc sans qui cette belle histoire n’aurait jamais été possible », le joueur rappelle aux fans bordelais qu’il lui reste « 90 minutes à jouer sous le maillot au scapulaire » face à Lorient. Et il affirme qu’il les jouera avec « la plus grande dignité et le plus grand des respects pour mon club, car cela ne s’achète pas, c’est en moi et ça le restera ».

De leur côté, les supporters ne comptent pas en rester là et les hommages se multiplient en cette fin de saison :

>> A lire aussi : Ligue 1: Sur Twitter, les plus grands fans des Girondins sont des Caennais