Bordeaux: Le modèle historique des lanternes de la ville maintenant vendu aux particuliers

INSOLITE Suspendues depuis les années 50 dans les rues de la vieille ville, les luminaires en cuivre viennent de devenir accessibles aux particuliers...

Elsa Provenzano

— 

Les Bordelais sont familiers de ces lanternes en cuivre au dessus de leurs têtes. Lancer le diaporama
Les Bordelais sont familiers de ces lanternes en cuivre au dessus de leurs têtes. — E.Provenzano/ 20 Minutes
  • Les lanternes installées sur l'espace urbain bordelais deviennent accessibles aux particuliers.
  • Elles sont fabriquées de manière artisanale près de Troyes. 

Les Bordelais sont familiers de ces belles lanternes qui ont commencé à être suspendues dans la vieille ville à partir des années 50. Elles sont fabriquées par Fontes de Paris, fournisseur historique de la capitale Girondine, qui a fait sien le modèle en cuivre. Depuis quelques jours le site www.lampiste.fr s’est lancé indépendamment du fabricant et propose ces luminaires à la vente auprès des particuliers ou professionnels et plus seulement des collectivités. Plus d’une vingtaine de commandes ont déjà été réalisées notamment par quelques cabinets d’architectes parisiens. Mais les premières cibles, ce sont les Bordelais eux-mêmes, attachés à ces luminaires accrochés au-dessus de leurs têtes.

« J’ai vu un flyer dans le restaurant dans lequel je déjeune le midi et j’ai appris que ces lanternes se vendaient auprès des particuliers, je trouve cette idée chouette ! raconte Aurore, une commerçante qui travaille dans le centre historique. Je me suis fait un beau cadeau ». Selon le modèle en alu ou en cuivre et la taille, les tarifs varient entre 800 et 1.600 euros. « Un luminaire design, cela peut être beaucoup plus cher », remarque Fabien Mercklen, le créateur du site qui commercialise les luminaires auprès des particuliers.

Fabrication artisanale en France

Fabriquées près de Troyes, dans une usine qui emploie une vingtaine de compagnons du devoir, ces lanternes artisanales sont livrables dans un délai de huit semaines. Celles en aluminium peuvent être colorées à la demande et « un certificat d’authenticité et une plaque sont fournis aux clients », précise Fabien Mercklen. Une façon de se prémunir contre d’éventuelles contrefaçons du produit.

>> A lire aussi : A Bordeaux, un ensemble de 33.000 m2 avec 55 % de logements sociaux

Les luminaires peuvent être installés en extérieur ou en intérieur. Dans les rues de la ville, les lanternes ont une espérance de vie « d’une bonne dizaine d’années », assure-t-il. Elles peuvent être remises en état par Fontes de Paris ou remplacées en cas de besoin.

>> A lire aussi : Bordeaux: Les femmes se sentent plus harcelées à vélo que dans les transports en commun

De grands hôtels et des châteaux se sont aussi montrés intéressés par le produit, dont l’image est attachée à la ville de Bordeaux.