Ligue 1: Sur Twitter, les plus grands fans des Girondins sont...des Caennais !

FOOTBALL Ne vous y méprenez pas, il y a un intérêt derrière...

Laetitia Dive

— 

Sur le réseau social, c'est à peu près ça qu'on peut voir grâce aux supporters caennais.
Sur le réseau social, c'est à peu près ça qu'on peut voir grâce aux supporters caennais. — Nicolas Tucat

En ce moment, sur Twitter, on peut difficilement faire plus fan des Girondins que le compte «We Are Malherbe », fraîchement renommé « We Are Girondin ».

D’ailleurs, ça va au-delà du football puisqu’on y trouve des paroles de Pascal Obispo (supporter des Marine et Blanc), des allusions au surf très pratiqué dans la région ou encore un message qui promeut M6, groupe auquel appartient le club des Girondins… Bref, tous les clichés y passent. Jugez plutôt :

La passion on vous dit, et sans aucune retenue. Même le community manager du club bordelais a trouvé que ça s’emballait un peu trop :

Le compte « We Are Malherbe » n’est d’ailleurs pas le seul à s’être découvert un amour inconditionnel pour les Girondins… Dans son sillage d’autres supporters du Stade Malherbe ont suivi, à l’image de Steve Savidange qui n’a pas hésité à afficher l’ancien Bordelais Yoann Gouffran (formé à Caen) en photo de profil :

Sans le vouloir, Yoann Gouffran se retrouve à Caen
Sans le vouloir, Yoann Gouffran se retrouve à Caen - Capture d'écran Twitter

Bref, vous l’aurez compris, depuis quelques jours, c’est le ban et l’arrière-ban des supporters caennais qui soutient corps et âme le FCGB. Mais derrière ces trolls (car oui, ce sont des trolls), il y a un intérêt et pas des moindres : Bordeaux affrontera ce samedi  l’équipe de Lorient, actuellement 17e au classement avec 35 points.

Les Caennais, qui n’ont qu’un petit point de plus, se rendront eux au Parc des Princes pour la dernière journée de Ligue 1… et leur défaite y est probable. Une victoire des Girondins en Bretagne permettrait donc aux Bleu et Rouge de se maintenir hors de la zone de relégation. Mais dans un cas comme dans l'autre, le soutien affiché aux Girondins s'arrêtera dès que retentira le coup de sifflet final :

Avec le nom, la description du profil a changé
Avec le nom, la description du profil a changé - Capture d'écran Twitter

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux : C’est officiel, le contrat de Cédric Carrasso n'est pas renouvelé