Le vélo en libre service passe sur deux voies

S. d'A. - ©2008 20 minutes

— 

Deux systèmes pour les deux-roues. En cette période préélectorale, la mise en place de vélos en libre-service est un sujet de discorde entre la communauté urbaine de Bordeaux (CUB) et le Palais Rohan. « La mairie a décidé de lancer son propre appel d'offres alors que notre calendrier était bordé depuis septembre », a regretté hier, Vincent Feltesse, le président PS de la CUB.

C'est dans le cadre de la renégociation de la délégation des transports publics, qui doit intervenir à la fin de l'année, que la communauté urbaine a mis une option concernant le prêt de vélos. La CUB a envisagé un système plus « large et global » que la simple mise à disposition de vélos. Il comprendrait notamment des « maisons du vélo humanisées », comme il en existe à Toulouse. Les amateurs de la petite reine pourraient notamment y trouver une vélo-école, un atelier de réparation, un parc gardienné. Pour sa part, la mairie de Bordeaux mettra en place, d'ici à l'été, quelque huit cents deux-roues en libre-service. Reste à savoir désormais si les deux systèmes seront compatibles. Le contexte actuel ne va pas y contribuer.