Bassin d'Arcachon: Une bande de malfrats sous les verrous pour des casses de coffres-forts

FAITS DIVERS Six hommes ont été arrêtés et jugés…

GC

— 

La Gendarmerie nationale a arrêté ces six voleurs. Illustration.
La Gendarmerie nationale a arrêté ces six voleurs. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Une brigade spéciale « Arcoffres » avait été créée spécialement pour eux. Six hommes ont été arrêtés par les gendarmes et jugés le mercredi 10 mai pour une série de casse de coffres-forts qui avait débuté en octobre 2015. Ils ont écopé d’un à cinq ans de prison ferme.

>> A lire aussi : Quatre voleurs sud-américains sous les verrous

Un vol commis durant des obsèques

La cellule d’enquête Arcoffres, réunissant gendarmes de la compagnie d’Arcachon et de la section de recherches de Bordeaux-Bouliac, a fini par mettre le grappin sur ces six voleurs. Des grands crus, des lingots d’or, des bijoux, des cartouches de cigarettes, d’importantes sommes en espèces… Laissant derrière eux désordre et dégradations, ces derniers agissaient sans scrupule : durant des obsèques ou encore vol de matériel médical rapporte Sud-Ouest.

>> A lire aussi : Les voleurs partent avec l'électroménager... et les chihuahuas

À l’audience, certains nient tout en bloc, d’autres reconnaissent du bout des lèvres mais minimisent leur participation. Leurs avocats contestent leur « entrée de force dans le dossier sous de faux prétextes », tentent de semer le doute sur le transfert d’ADN, assurent que de l’argent trouvé dans un congélateur représentaient les économies d’un couple. Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné Fabien Coste et Bilal Daoudi à un an ferme, Mathieu Pica et Bastien Navailles à 3 ans, et Joao Manuel Costa Oliveira à 5 ans.