Bordeaux: Quatre voleurs sud-américains sous les verrous

FAITS DIVERS Les cambrioleurs ont été appréhendés suite à un simple contrôle routier...

GC

— 

Les cambrioleurs ont été arrêtés la semaine dernière.
Les cambrioleurs ont été arrêtés la semaine dernière. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Quatre Sud-Américains ont été arrêtés par la police. Ils auraient commis une vingtaine de vols dans l’agglomération.

En février dernier, une voiture de police contrôle au Bouscat une voiture immatriculée en Espagne avec trois personnes à son bord. Les policiers décident de le stopper pour procéder à des vérifications. Mais à la vue des fonctionnaires, les deux passagers sautent quasiment en marche et prennent la fuite. Seul le conducteur est appréhendé.

>> A lire aussi : Gironde: Trois jeunes braquent une station service et l'un d'eux, âgé de 14 ans, se dénonce

S’engage alors une course-poursuite pour rattraper les deux fuyards qui finalement parviennent à s’échapper. Les policiers ne rentrent pas bredouilles pour autant puisqu’ils ont récupéré un sac contenant des bijoux et autres objets provenant d’un cambriolage commis quelques heures plus tôt dans une maison à Bruges rapporte Sud-Ouest.

Confondu grâce à un test d’ADN

Placé en garde à vue, le conducteur de la voiture est reconvoqué le lendemain et l’homme, sans se méfier, se présente avec l’un des passagers qui avait pris la poudre d’escampette. Ce dernier est interrogé et son ADN prélevé. Les deux hommes remis en liberté restent toutefois sous étroite surveillance policière. Quelques jours plus tard, le résultat du test envoyé au fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) tombe. L’ADN du passager concorde avec des traces prélevées lors de trois cambriolages commis le 7 octobre 2016 à Cenon, le 28 octobre à Bouliac et le 7 janvier 2017 à Villenave-d’Ornon.

Une équipe de cambrioleurs très bien organisée est alors décelée. Composée de quatre hommes, tous Sud-Américains, âgés de 26, 30 et 37 ans pour deux d’entre eux, ils s’étaient installés à Bordeaux et Bègles il y a environ six mois. Les policiers de la Brigade de sûreté urbaine, le Groupe de voie publique et la brigade anticriminalité les ont arrêtés la semaine dernière.

Les enquêteurs soupçonnent les voleurs d’avoir commis une vingtaine de faits sur l’agglomération bordelaise notamment à Pessac et Talence. Lors des perquisitions, les policiers ont découvert 370 objets volés : des bijoux (montres, bagues, pendentifs), ordinateurs portables, tablettes, numéraire, argenterie, téléphones portables, lunettes, etc. Les quatre hommes ont été écroués.

Les objets saisis seront prochainement visibles sur le site internet de la Direction départementale de la sécurité publique.

>> A lire aussi : Gironde: Les cambriolages ont augmenté de 9 % en 2016