La maison de l'emploi s'active

Sophie d'Ambra - ©2008 20 minutes

— 

Un bilan satisfaisant mais qui peut être amélioré. Tel est le constat dressé hier par Gilles de Wavrechin, le directeur de la maison de l'emploi. En un an d'existence, cette structure - qui joue notamment un rôle de coordination des différents acteurs de l'emploi - a cependant largement dépassé ses objectifs. Elle a ainsi permis de générer quelque deux mille emplois. « Nous jouons un rôle d'interface entre les employeurs et les demandeurs d'emplois », a expliqué son directeur. Cela se traduit notamment par l'organisation, tout au long de l'année, de forums : celui dédié à la SNCF a permis soixante recrutements et celui consacré aux centres d'appels, cinq cents embauches.

Pour 2008, la maison de l'emploi s'est notamment fixée pour objectif d'améliorer l'accueil des conjoints de personnes mutées sur Bordeaux. « J'ai souhaité qu'on s'intéresse à elles car, très souvent, ces conjoints ont du mal à trouver un emploi. Il est donc important de les accompagner pour les mettre en relation avec des employeurs », a expliqué hier Alain Juppé, le maire UMP de Bordeaux. Il n'a d'ailleurs pas manqué de souligner que nombre d'entre elles jugent « le milieu bordelais un peu fermé ».

La maison de l'emploi va ainsi allonger la période d'accompagnement, qui passera de trois à quatre mois. Par ailleurs, la maison de l'emploi va ouvrir d'ici à la fin du mois une antenne aux Aubiers, une seconde ouvrira également dans les prochains mois à La Bastide.