Gironde: Un entraîneur de rugby sauve la vie d'un supporter en plein match

VALEURS DE L'OVALIE Le supporter a été victime d'un malaise cardiaque...

GC

— 

Les sapeurs pompiers sont intervenus en urgence pour sauver le supporter victime d'un malaise cardiaque. (Illustration)
Les sapeurs pompiers sont intervenus en urgence pour sauver le supporter victime d'un malaise cardiaque. (Illustration) — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Le Rugby Club Béarnais a failli perdre l’un de ses supporters ce lundi 8 avril lors du match face à Saint-André-de-Cubzac, à Ychoux, dans les Landes.

Victime d’un malaise en tribune, cet inconditionnel du RCB a immédiatement été pris en charge par l’entraîneur de l’équipe de Saint-André-de-Cubzac. Jonathan Laskowski, pompier volontaire dans le civil, témoigne au micro de France Bleu Gironde : « Le match était tendu, on entendait les spectateurs crier dans tous les sens. Mais un cri m’a semblé sortir un peu du contexte. Je me suis retourné et j’ai vu derrière nous que ça s’agitait un petit peu et qu’une personne était au sol. J’ai aussitôt sauté la main courante pour me précipiter dans les tribunes et j’ai pris en charge ce monsieur qui avait fait un malaise. »

>> A lire aussi : VIDEO. Rugby à XIII: Le joueur qui avait mis KO à l’arbitre radié à vie

Le supporter était en arrêt cardiaque : « J’ai commencé à faire un massage. Puis deux pompiers volontaires qui étaient sur place, m’ont rejoint après être allés chercher un défibrillateur. Après deux tentatives, on a stabilisé son rythme cardiaque jusqu’à l’arrivée des pompiers et du SAMU. »

« On se dit qu’on a perdu un match mais sauvé une vie »

Malgré la défaite de son club (15-11) et l’élimination dès ce 32e de finale de première série, Jonathan Laskowski positive : « C’est sûr qu’on relativise. En rentrant, on se dit qu’on a perdu un match mais sauvé une vie. Les valeurs du rugby sont là et je suis fier de pouvoir montrer cette image. »

>> A lire aussi : «Affaire» Albacete, crise du Stade Toulousain… En pleine tempête, Ugo Mola fait front